La Nouvelle Tribune

Après la Lépi, le Répi ?

Enfin le diagnostic ! La recrudescence de l’insécurité aurait pour source le boom du secteur des GSM au Bénin. A l’heure du verdict, il s’est confirmé que le Ministre en charge de la sécurité n’est pas le référent du Gouvernement en la matière. C’est plutôt le Ministre de la Communication qui, suite au diagnostic, propose la thérapie : identifier par leurs noms et prénoms tous acheteurs de carte SIM et le Bénin comptera zéro malfrat. Pour se faire, un décret et une injonction aux opérateurs GSM de mettre à jour ces renseignements sur tous les clients. A terme, et si les partenaires au développement le soutiennent, nous pourrions disposer en plus de la Lépi, d’un Répertoire permanent informatisé, Répi !