La Nouvelle Tribune

«e-Learning Africa» : une initiative éducative à perpétuer

Les travaux de la 7ème Conférence internationale consacrée aux Technologies de l’information et de la communication (Tic) appliquées au développement, à l’enseignement et à la formation «e-Learning Africa» 

ont été officiellement clôturés. C’était le vendredi 25 mai dernier au Palais de Congrès à Cotonou. 

L’édition 2012 de la Conférence internationale consacrée aux Technologies de l’information et de la communication (Tic) appliquées au développement, à l’enseignement et à la formation «e-Learning Africa» est désormais conjuguée au passé. Débutés mercredi 23 mai 2012, les travaux de cette 7ème conférence internationale ont officiellement pris fin ce vendredi 25 mai dernier. La centaine d’experts des Tic, du développement, de l’éducation et de la formation en provenance de plus de 80 pays de divers continents a, pendant trois jour, pris part à quatre plénières, des expositions et plusieurs communications. Selon certains participants, la 7ème Conférence «e-Learning Africa» a révélé aux Béninois en général, et au gouvernement en particulier, la nécessité de mettre l’informatique et l’internet au service de l’éducation nationale. Pour Fawaz Taïrou, dirigeant du stand de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif), les avantages du «e-Learning Africa» sont énormes. Selon ses propos, le «e-Learning Africa» a permis, à travers l’initiative de formation à distance des enseignants et maîtres (Ifadem), de rehausser l’aptitude à enseigner la langue française en français de plusieurs instituteurs béninois. « Avoir des diplômes étrangers tout en restant au Bénin est désormais une réalité », a-t-il laissé entendre. Les nombreux visiteurs des stands installés dans le cadre de la foire «e-Learning Africa» sont repartis apparemment « satisfaits ». A en croire les propos du Ministre de la Communication et des technologies de l’information et de la communication, Max Barthélémy Ahouèkè, la 7ème Conférence internationale «e-Learning Africa» a été enrichissante et très édifiante. Pour le Ministre, il n’y a pas de doute, le «e-Learning Africa» doit être perpetué. Pari, gagné pour le Bénin et les organisateurs de «e-Learning Africa 2012», les regards sont donc tournés vers l’édition 2013.