La Nouvelle Tribune

Arnaques en ligne : des méthodes de plus en plus rôdées

L'explosion des objets connectés, smartphones, tablettes et ordinateurs n'a pas que des côtés positifs. En effet, plus on est connecté, plus on est exposé aux arnaques.

Jadis cantonnées au secteur de l'achat en ligne, les escrocs ont étendu depuis plusieurs années leurs tentacules sur des secteurs insoupçonnés, obligeant les autorités des pays concernés (en Afrique et en Europe) à adopter des stratégies de lutte contre la cybercriminalité.  

Et depuis, les arnaqueurs ont la vie dure. De nombreuses campagnes ont  été lancées contre eux à travers divers pays d'Europe, mais également en Afrique. Mais plus les campagnes s'intensifient, plus les escrocs redoublent d'effort pour affiner leurs attaques. Plusieurs méthodes d'arnaque existent. De la vente classique sur un site de petites annonces, à l'amour tant espéré, tout y passe. Les domaines les plus souvent touchés sont liés aux thématiques suivantes : rencontres, réseaux sociaux, emails, achat en ligne et transactions financières.

Les sites de rencontres

L'un des enjeux des arnaqueurs passe par la volonté de profiter au maximum d'une personne en détresse. Pour ce faire, ces derniers savent être patients, bien plus que la victime ne peut l'imaginer. Ainsi, il arrive très souvent que les arnaqueurs passent plusieurs mois à discuter avec leur cible. Pendant les premières semaines, l'escroc essaie de se rapprocher de sa victime. Il se présente en général comme un expatrié, sans aucun problème financier. La victime apprends donc pendant cette période à faire confiance à son bourreau. Elle lui livre alors des informations sur sa vie privée et sa vie professionnelle. A cette étape deux types de scénarios peuvent apparaître : 

  • l'expatrié d'un soir, en l'occurrence l'escroc, invente un problème inattendu qui lui aurait coûté une bonne partie de ses économies. Soit il joue sur la pitié de sa victime en sollicitant une aide financière qui serait, selon lui, très vite remboursée, soit il affirme tout de go ne plus avoir suffisamment de ressources pour passer des heures connecté. A cette étape, la victime normalement attachée à son amoureux(se) occasionnel, cède en offrant son aide. 
  • le second scénario est le moins intéressant et le plus traumatisant. En effet, il arrive que, pendant les discussions amoureuses par webcams interposées, la victime décide de se dénuder dans un jeu de séduction plus ou moins sordide. C'est là que le plan machiavélique du bourreau se met en place. La vidéo est dans la plupart des cas enregistrée et sert ensuite de monnaie d'échange contre des espèces sonnantes et trébuchantes. Dans certains cas, si la victime résiste au chantage, l'escroc partage la vidéo en ligne sur des sites pornographiques, ou l'envoie par mail à ses contacts. Une situation qui peut à la fois détruire des carrières ou nuire gravement à la vie sociale de la victime. Plusieurs personnes se sont ainsi données la mort ses dernières années, ne supportant plus la honte infligée par les arnaqueurs; Vu l'explosion des sites de rencontre, c'est une arnaque qui peut arriver à n'importe qui. Heureusement, il existe plusieurs structures qui donnent des conseils détaillés pour les victimes d'arnaques à la webcam

Les autres techniques

Plusieurs autres techniques existent. Mais à chaque arnaque, une parade : prendre le temps de vérifier à qui on a affaire, et ne pas être à l'affût de l'affaire du siècle. Ne pas donner ses informations personnelles sans être sûr de l'interlocuteur; éviter de traiter avec des personnes qu'on ne peut pas rencontrer physiquement. Par exemple, éviter d'envoyer un mandat ou tout autre type de transfert d'argent, avant d'avoir pu voir la marchandise, préférer traiter directement avec le vendeur. Pour les sites de banque ou sites de connexion, ne pas cliquer sur des liens reçus par mail, préférer saisir directement dans le navigateur l'adresse url de l'établissement financier, ou de votre service de messagerie. Vérifier éventuellement que le site d'un établissement financier possède une signature https. Ces explications ne sont pas exhaustives, et de nouvelles méthodes d'arnaque sont créées au jour le jour. En cas de doute, se renseigner sur le sujet et ne rien faire tant qu'on est pas rassuré.