La Nouvelle Tribune

Le Bénin va prendre part aux Jeux de la Solidarité islamique 2017

Le Bénin va prendre part à la quatrième édition des Jeux de la Solidarité islamique, prévue du 11 au 22 mai 2017 en Azerbaïdjan.

À Baku, le Bénin sera représenté dans neuf disciplines sportives à savoir l’athlétisme, la boxe, le karaté-do, le taekwondo, le judo, le wushu, le basket-ball (3x3), le tennis et le tennis de table. Les autres disciplines engagées dans cette compétition sont : le football, la gymnastique, le handball, le tir sportif, le volley-ball, l’haltérophilie et la lutte. Environ 3000 athlètes des deux sexes venant de 55 pays sont attendus aux Jeux de Baku.

Pour l’heure, le ministre des Sports, Oswald Homéky, et le président du Comité national olympique et sportif (Cnos-Bénin), Julien Minavoa, sont à pied d’œuvre pour que les athlètes voyagent dans de très bonnes conditions. Les dernières formalités administratives sont presque réglées. «Nous nous y mettons et tout se passe bien», rassure Esther Agboton Odjo de l’administration du Cnos-Bénin.

«Nous avons la chance d’avoir un ministre des Sports qui connaît la valeur du Cnos-Bénin. Nous n’avons pas droit à l’erreur », poursuit-elle.

Selon le président du Cnos-Bénin, Julien Minavoa, pour ces joutes, «tous les athlètes seront hébergés dans un village olympique, contrairement à la dernière édition disputée en 2013 à Palembang (Indonésie), où le village s’est avéré trop exigu, obligeant plusieurs sélections à élire domicile dans des hôtels». Il rappelle qu’au-delà de l’aspect sportif, les Jeux de la Solidarité islamique ont pour objectifs de «rapprocher les jeunes musulmans du monde entier, à travers les échanges culturels entre les différents pays participants». A propos des visas, l’ancienne championne olympique du 1500 m à Sydney -2000, Bénida-Merah, fait savoir qu’ils seront délivrés sur place à l’arrivée des délégations