La Nouvelle Tribune

Match amical Mauritanie # Bénin: Tchomogo fait la revue d'une équipe diminuée

Les Ecureuils du Bénin jouent, dans la soirée de ce vendredi 24 mars 2017 au stade olympique de Nouakchott, un match amical contre les Mourabitounes de la Mauritanie, dans le cadre de la préparation des éliminatoires de la Can Cameroun 2019. Avec un effectif diminué et avec trois nouveaux venus, Oumar Tchomogo se doit de faire un bon résultat après le naufrage de Bamako.

Reprise de service pour les Ecureuils du Bénin après la débacle (2-5) de Bamako en septembre 2016, dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la Can 2017. Ce soir à Nouakchott, ils défient les Mourabitounes sur leurs installations, dans un match amical. Un exercice que Oumar Tchomogo, entraineur de l’équipe béninoise aborde avec beaucoup d’incertitudes. Il se présente pour cette rencontre avec un groupe décimé par des blessures et autres concours de circonstance. Frédérick Gounongbé, Rudy Gestede, David Djigla et Bello Babatoundé ne sont pas de l’expédition pour cause de blessures. Khaled Adenon et Emmanuel Imorou aussi manquent à l’appel. Les deux défenseurs béninois ont raté leur vol ce mercredi 22 mars 2017, et n’ont pas pu rejoindre le groupe. Le latéral gauche du SM Caen n’aurait pas reçu à temps sa lettre de recommandation avant d’embarquer. Ce n’est pas un fait nouveau, Imorou est devenu un absentéiste à l’équipe nationale depuis bientôt deux ans.

Avec ces forfaits non remplacés donc, l’entraineur doit concocter une équipe capable de tenir tête aux Mourabitounes. Même si c’est une rencontre amicale, un bon résultat est attendu pour reprendre la marche et penser réellement aux éliminatoires. Oumar Tchomogo a peut-être une belle occasion de tester les trois nouveaux venus que sont Olivier Verdon, Cédric Hountondji et Moïse Adilehou. Avec sa star Adama Ba qui joue à l’AJ Auxerre, la Mauritanie joue aussi pour faire un résultat. Une chose est certaine, les deux équipes étaient au coude à coude lors des précédentes confrontations.

Dos à dos

Au total, les deux équipes se sont rencontrées par quatre fois dans le passé. Quatre matches dont deux nuls et une victoire de chaque côté. La plus large victoire de la Mauritanie sur le Benin est de 2-0. Le Bénin à son tour, a battu la Mauritanie 4-1. C’était en 1996. La première rencontre de la petite histoire entre les Mourabitounes et les Écureuils, remonte au 17 janvier 1983 lors de la compétition des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). La rencontre s’est soldée par un nul d’un but partout à Porto Novo. En match retour le 4 février de la même année à Nouakchott, la Mauritanie prendra le dessus chez elle sur le score de 2-0.

Mais le 8 août 1996 dans le cadre des préliminaires de la Can 1998, les Ecureuils domptent les Mourabitounes sur le score sans appel de 4-1, avant d’aller faire un nul de 0 but partout au stade olympique de Nouakchott le 30 août de la même année. Aujourd’hui, c’est une autre histoire qui va peut-être s’écrire.

La liste des Ecureuils du Bénin

Fabien Farnolle

Saturnin Allagbé

Olivier Verdon

Jordan Adéoti

Salomon Junior

David Kiki

Paterne Kounou

Richard Bakary

Moïse Adilehou

Cédric Hountondji

Djiman Koukou

Stéphane Sessegnon

Jodel Dossou

Steve Mounié

Mickaël Poté

Rudy Gestede

Jacques Bessan