API-Palu, ce nom ne vous dit peut-être pas grand-chose, mais cela va changer dans les mois à venir. Son promoteur Valentin Agon qui vient d’être primé au Botswana par la fondation africaine pour l’innovation, a reçu 100.000 dollars US pour étendre son activité. API-Palu fabriqué par la société API-Bénin est un remède efficace contre le paludisme, fabriqué à base de plantes utilisées par les anciens dans la lutte contre le paludisme encore appelé malaria.

Pour Valentin Agon, il fallait mettre en place une solution africaine pour les problèmes africains. API-Palu est autorisé actuellement au Bénin, au Niger, au Burkina Faso, au Tchad et en Centrafrique et l’entreprise emploie plus de 300 personnes au Bénin. API-Bénin a fait en 2014 un chiffre d’affaires de 500 millions de FCFA.

La particularité de ce traitement ne réside pas seulement au niveau de ses composants. Le traitement n’a aucun effet secondaire et est vendu au prix de 1000 FCFA largement inférieur aux prix des médicaments concurrents (autour de 5000 FCFA) tous venus principalement d’occident.

L’entreprise dispose de plusieurs centaines de pharmacies dans le pays et veut étendre son activité dans les prochains mois.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.