Le Soudan d’Omar el-Béchir et la Cour Pénale internationale ne sont pas les plus grands alliés du monde; c’est bien connu. Mais il y a quelque temps, le président soudanais a lancé une grave accusation contre la juridiction internationale l’accusant de corruption.

Accusation confirmée par son ambassadeur à Moroni (Comores) relayée par la presse nationale aux Comores. En effet Omar El Béchir soutient détenir des informations selon lesquelles la CPI serait corrompue : « Les médias ont récemment relayé une information, selon laquelle la Cpi s’adonne à des activités de corruption et nous disposons de documents pour en apporter les preuves réelles (…) Cette institution ne contribue en rien à rendre la justice sur un plan international, mais plutôt à entacher l’image du Soudan  » avait-il affirmé

L’information avait également été diffusée dans la presse britannique (plus précisément dans the London Evening Post). Le site avait ainsi parlé de plusieurs millions transités sur différents comptes en lien avec le procès sur le Darfour. (lire ici).

Credit photo SIPHIWE SIBEKO/REUTERS

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.