Il y’a près d’un mois, lors du tournage de son clip au Sénégal, le rappeur franco-sénégalais Booba créait la polémique en s’en prenant aux rappeurs du pays entre autres. Le rap sénégalais, c’est comme le rap polonais, il n’est pas connuavait-il déclaré.

Plusieurs rappeurs et même des journalistes l’avaient ensuite pris à partie avant de se faire traiter d’émotifs par le rappeur de boulogne (lire ici).

En tournée en France, le plus grand chanteur sénégalais, Youssou N’dour a répondu à la polémique en prenant la défense des rappeurs de son pays qui chantent majoritairement en Wolof :

« Il faut saluer l’apport des rappeurs sénégalais au Sénégal. La langue wolof sonne très bien mais ne concerne que 14 millions de personnes. Si ces gars-là attaquent le marché international avec l’anglais ou le français, ils n’auront rien à envier à Booba et je les encourage » a déclaré celui qui a également été ministre au Sénégal

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.