Mme Park Geun-Hye à l'Eastern Economic Forum

Park Geun-hye, la Présidente sud-coréenne vient de perdre ses pouvoirs exécutifs. Au parlement sud-coréen, les députés ont voté dans la matinée de ce vendredi 9 décembre, une motion de destitution de la Présidente Park Geun-hye.

Ils sont 234 députés à voter pour la destitution contre 56 opposés à cette destitution. Les 234 députés constituent une majorité au-dessus des deux tiers des 300 membres du parlement. La Présidente Park Geun-hye affaiblie par un vaste scandale de corruption a perdu le soutien des députés de son parti conservateur, le Saenuri.

Des millions de Sud-coréens ont d’ailleurs manifesté réclamant le départ de leur présidente. Le texte de motion de destitution voté a été introduit par 171 députés indépendants et de l’opposition. Dans le texte, les députés accusent la présidente Park Geun-hye d’avoir violé la Constitution et commis des délits graves dont l’abus de pouvoir. Après ce vote, Park Geun-hye attend à présent la décision de la Cour constitutionnelle.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.