La Gambie semble être à deux pas du chaos. Alors qu’Adama Barrow lance des ultimatums depuis le Sénégal où il est installé en attendant le jour de l’investiture, la situation s’envenime dans le pays.

Déplorant l’ingérence extérieure alors que des procédures sont en cours dans le pays, le président Yahya Jammeh a proclamé ce jour l’Etat d’urgence. Les militaires sont donc en alerte maximale en vue d’une éventuelle défense du territoire gambien.

De son côté, le Nigéria qui était partie prenante de la médiation avec en tête le chef de l’Etat, Muhammadu Buhari, a annoncé avoir envoyé un navire de guerre aux portes de la Gambie. Le navire se situerait actuellement près des côtes ghanéennes.

De son côté le voisin sénégalais va diriger l’opération militaire en cas d’intervention de la CEDEAO.

Une situation qui risque d’enflammer la région en cas de résistance farouche de yahya Jammeh.

4 Commentaires

  1. S’il faut le chasser par les armes pour faire enfin respecter la volonté souveraine du peuple exprimée dans les urnes, alors y a pas une minute à perdre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.