(AP Photo/Rebecca Blackwell)

C’est une nouvelle qui ne devrait pas ravir Adama Barrow. Le recours posé par Yahya Jammeh contre la victoire de son rival ne sera finalement examiné qu’en mai 2017, faute de juges disponibles.

En effet, le pays manquant cruellement de juges, les autorités ont fait appel à des juges étrangers dont des nigérians qui ont affirmé ne pas être disponibles avant mai. Malgré cet imprévu, Yahya Jammeh a décidé de maintenir sa plainte compromettant ainsi la passation de service prévue le 19 Janvier prochain.

La CEDEAO a organisé ce jour, un mini-sommet au Nigéria pour se pencher sur la crise gambienne, l’objectif étant de convaincre le président Jammeh de céder son fauteuil à son successeur. Récemment l’organisation avait renoncé à utiliser la force, privilégiant le dialogue.

3 Commentaires

  1. Bsr,barrow serai le représentant de la France en Gambie, cette France qui nerait rien si à jamais les portes de l’Afrique lui étaient fermées. Elle ne peut que chercher à assurer son hégémonie la plus injuste du monde sur l’Afrique, et dans le cas d’espèces,c’est la Gambie. Merci à TS les panafricanistes,nous allons vaincre.

    • Bsr,barrow serai le représentant de la France en Gambie, cette France qui nerait rien si à jamais les portes de l’Afrique lui étaient fermées. Elle ne peut que chercher à assurer son hégémonie la plus injuste du monde sur l’Afrique, et dans le cas d’espèces,c’est la Gambie. Merci à TS les panafricanistes,nous allons vaincre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.