Laurent Gbagbo et Philippe Mangou Photo: Reuters

A la Cour prénale internationale, le procès de l’ancien président Laurent Gbagbo se poursuit devant les juges. Alors qu’on vient d’apprendre que sa demande de libération provisoire a été rejetée, un témoin, pas n’importe lequel vient de faire des révélations devant l’instance judiciaire.

Il s’appelle Philippe Mangou, haut gradé de l’armée ivoirienne, le général était chef d’etat-major sous le président Laurent Gbagbo. Il affirme qu’il a tenté d’amener l’ex-président à démissionner sans succès:

« Le président de la République m’a dit: la communauté internationale vient de me lâcher. Les présidents sud-africains et angolais me demandent de démissionner. Qu’est-ce que tu en penses ?.
Aussitôt, je saute sur l’occasion et je lui dis “monsieur le président, démissionnez ! Démissionnez pour faire honneur à ces deux présidents. »

Une requête balayée du revers de la main par l’ancien président Laurent Gbagbo. Pour rappel, Philippe Mangou occupe aujourd’hui un poste d’ambassadeur sous le régime d’Alassane Ouattara. A ce titre, certains l’accusent d’avoir trahi l’ancien chef d’Etat.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.