En marge du Forum économique oriental, qui se tient à Vladivostok en Russie, le Président russe a échangé avec son homologue sud Coréen, Moon Jae-in. Il a appelé une nouvelle fois la communauté internationale à la retenue au sujet de la crise nord-coréenne.

Cette année, le Forum économique oriental pourrait permettre aux parties concernées par la crise nord-coréenne de discuter. En effet, une délégation nord coréenne participe à ce sommet qui généralement sert de cadre pour échanger sur des projets communs dans la zone Asie-Pacifique. A en croire, le ministre russe des affaires étrangères les autorités russes et les membres de la délégation nord-coréenne devrait échanger en marge de ce forum.

Russie et Corée du Sud sur la même longueur d’onde

Les présidents russe et sud coréen ont eu un tête-à-tête en marge d’un sommet qui se tient en Russie qui a débouché sur une conférence de presse conjointe. Au menu, la crise nord-coréenne. Les deux chefs d’états s’accordent sur le fait que l’heure est plutôt à « baisser les tensions ». A en croire le Président Poutine, c’est le moment de « faire preuve de sang froid » pour ne pas envenimer la situation et a invité la communauté internationale à ne pas « ceder aux émotions ».

La proposition russo-chinoise qui est intervenu aux termes des échanges entre les présidents russes et chinois aux sommets des Brics tient à cœur au président russe qui a appelé la communauté internationale à se pencher sur la question. De son coté, le Président Sud-coréen confirme qu’il voit les choses de la même manière au sujet de la crise.

«Nous partageons l’opinion selon laquelle les essais balistiques et nucléaires ne sont pas le chemin à prendre, l’objectif actuel étant de faire baisser les tensions sur la péninsule coréenne» a-t-il affirmé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.