La police australienne a mis la main sur un individu dans la banlieue de Sydney qui tenterait de vendre des munitions de destruction massive sur le marché noir au nom de la Corée du Nord. Vivant en Australie depuis de 30 ans, l’homme qui se trouve actuellement dans les mailles de la police australienne, répond selon certains médias au nom de Chan Han Choi et serait un ressortissant coréen.

Selon les réglementations en vigueur dans le pays, l’homme doit répondre à des chefs d’accusation. Ce qui est conforme notamment à la loi sur la prolifération des armes de destruction massive et d’une législation sur les sanctions imposées par les Nations et l’Australie. Il peut encourir une peine de 18 années de prison.

A en croire les autorités policières, ce dernier serait bel et bien un agent en mission patriotique pour sa nation. Son acte jugé attentatoire serait profitable. Par ailleurs, cette arrestation intervient alors que la Corée du nord fait l’objet de sanctions de la part des Nations unies à cause de son programme nucléaire. Pyongyang persiste toujours que ses armes nucléaire pourraient frappées jusqu’à Washington.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.