Photo: Reuters

Dans une lettre ouverte aux présidents de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, la ligue civile togolaise a condamné la position du Togo sur le statut de la ville de Jerusalem (lire ici).

En effet, le pays a soutenu le président américain qui reconnu Jerusalem comme capitale d’Israël. Lire ci-dessous la lettre ouverte de la ligue civile togolaise.

LETTRE OUVERTE AUX PRÉSIDENTS DE LA CEDEAO

Objet :  La Crise Togolaise et le Vote du Togo Contre la Résolution des Nations Unies sur le Statut de Jérusalem.
Washington, le 23 Decembre 2017

Excellences Messieurs et Madame les Chefs des États de la CEDEAO,

Le Jeudi 21 décembre 2017, l’Assemblée Générale des Nations Unies s’est réunie pour statuer sur la décision des Etats-Unis de transférer leur ambassade de Tel Aviv à Jérusalem. Fidèles à la tradition politique de non-alignement de vos prédécesseurs vis-à-vis de la crise Israélo-Palestinienne, vos représentants ont largement approuvé soit par leur vote ou leur abstention, la décision des Nations Unies de déclarer nulle et de non-effet, cette décision des Etats-Unis. Nous vous louons pour l’approche diplomatique neutre que vous maintenez vis-a-vis de cette crise, dans l’intérêt  de la paix et la concorde entre les nations, mais aussi de celui de nos Etats.

Malheureusement, le Togo, notre pays, s’est singularisé en votant contre la résolution des Nations-Unis. Cet acte malencontreux, loin d’affecter positivement le processus de paix au Moyen Orient, n’est que pur opportunisme du président Faure Gnassingbé, dans le seul but de s’offrir le soutien des Etats-Unis dans sa dernière tentative de s’accrocher au pouvoir contre la volonté du peuple Togolais.

Considérant les soubassements religieux du  conflit Israélo-Palestinien, la décision du Gouvernement de Faure Gnassingbé de prendre fait et cause pour le  Gouvernement Américain, constitue un pied de nez aux efforts que la CEDEAO, qu’il préside par ironie du sort, consentit pour stabiliser notre sous-région, de plus en plus menacée par le terrorisme djihadiste.

La Ligue Civile Togolaise condamne les tentatives désespérées d’islamisation de la crise Togolaise orchestrées par le Pouvoir cinquantenaire des Gnassingbé, et vous prend à témoin  pour toute potentielle attaque terroriste sur le paisible peuple Togolais.

La Ligue Civile Togolaise vous remercie et vous exhorte à accentuer vos efforts afin que la soif du peuple Togolais  pour l’alternance advienne.

Messieurs les Présidents, sachant pouvoir compter sur votre détermination, je vous prie, au nom de notre association, d’agréer l’expression de ma profonde déférence.

Pour La Ligue Civile Togolaise,
Farida Nabourema,
Directrice Executive

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.