PHOTO: JOHANNA LEGUERRE / AFP

Le 10 janvier 2017 est un jour qui aura effectivement marqué la vie de la politique française. La raison ? Robert Bourgi, avocat et proche de Nicolas Sarkozy, déjeune avec l’ancien président de la République. À l’occasion de cette rencontre, Bourgi explique qu’il est très en colère contre le candidat des républicains à la présidentielle de 2017. En effet, celui-ci ne réagit à aucun de ses messages et pire, ne l’a jamais invité chez lui. Assurant qu’il se conduisait de manière inamicale, Robert Bourgi déclare alors qu’il va « le niquer ».

Je vais le niquer. Il ne s’en remettra pas“. C’est par ces mots précis que l’avocat annonce être sur le point de détruire la campagne de Fillon. Cependant, celui-ci épargnera Nicolas Sarkozy qui ne lui a jamais dit « fais-le », même si Bougri le reconnaît qu’il ne l’a pas convaincu de ne pas le faire.. C’est alors que sort dans la presse des révélations qui font suite au “Penelopegate”, et ses emplois fictifs. Trois costumes, pour une valeur de 13,000 euros, auraient  été offerts par Bourgi à Fillon peu après sa victoire aux primaires républicaines.

La campagne plombée, Fillon se battra quand même jusqu’à la fin pour conquérir le fauteuil présidentiel, sortant avec un score tout à fait honorable de 19.94% des voix. Tout de même insuffisant pour espérer briguer un mandat présidentiel.

1 COMMENTAIRE

  1. M .Bougri est-il tout simplement un avocat de mauvais coups ? Après avoir essayé sans succès de déstabiliser le Président Ali Bongo il se rabat sur Fillon le croyant déjà élu pour continuer ses basses missions en Afrique après l’échec de ce dernier , il devient son pir énnemi .j’apprends que ce M.EST UN AVOCAT en cette qualité a-t-il déjà gagné quel procès quel est en effet son vrai travail à part celuui de porteur de valises .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.