Bonne nouvelle pour les élèves du pays des hommes intègres. En effet, à travers un arrêté conjointement signé le 04 janvier 2018 par le ministre de l’économie et le ministre de l’éducation nationale, fixant l’allocation mensuelle des bourses d’études, les brillants élèves pourront désormais faire face à leurs besoins scolaires. Ainsi en a décidé le gouvernement du Burkina-Faso. L’on peut comprendre à travers cet arrêté que les bourses servies à l’enseignement post-primaires sont de 12000 fcfa par mois et 14 000 fcfa à l’enseignement secondaire.

Les bourses de stage sont quant à elles fixées à 30000f par mois. A cela viennent s’ajouter d’autres avantages comme la compensation financière pour frais de transport et la compensation financière pour frais d’inscription pour les bénéficiaires d’un stage. Cependant, l’arrêté rappelle que la compensation financière pour frais de matériels est octroyée exclusivement aux élèves boursiers des filières techniques industrielles.

Mieux, ces bourses ne sauraient excéder 25000 Fcfa. Il faut préciser que la compensation financière peut être octroyée aux élèves bénéficiaires de la bourse de stage dans un centre de formation technique et professionnelle au Burkina-Faso, et ne peut excéder 250 000F cfa par élève stagiaire. Une mesure sociale à encourager et qui doit faire école dans d’autres pays africains, notamment au Bénin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.