Joseph Kabila, Président de la RDC

Depuis que la Belgique a exprimé sa volonté de réviser sa coopération avec la RDC jusqu’à l’organisation des élections crédibles, Kinshasa multiplie les mesures d’hostilités contre l’ancienne puissance coloniale. Le régime de Joseph Kabila a demandé depuis hier la fermeture du consulat de la  RDC à Anvers, un port flamant désigné capitale mondiale du diamant. Il demande à la Belgique de fermer à son tour un de ses consulats dans le pays. Selon les sources de Rfi il s’agirait du consulat de Lubumbashi, une ville minière de la République Démocratique du Congo.

Le régime de Kinshasa va plus loin en réclamant la réduction de la fréquence des vols de Brussels Airlines en direction de Kinshasa. Depuis hier, la compagnie belge est obligée de réduire à 4 ces liaisons hebdomadaires vers Kinshasa alors qu’elles étaient fixées à sept. Cette décision des autorités congolaises se justifie par le « manque de réciprocité dans l’exploitation des services aériens entre la Rdc et la Belgique ».

C’est en tout cas ce qu’affirme l’Autorité de l’aviation civile du pays. La RDC veut donc que ses avions desservent Bruxelles. Ce qui n’est pas actuellement le cas puisqu’ils n’ont pas accès à l’espace aérien de la Belgique. Les compagnies aériennes congolaises sont toutes sur la liste noire de l’Union Européenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.