Dans une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux au Togo et au-delà, Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro s’est exprimé sur les raisons spirituelles de la crise sociopolitique qui a toujours secoué et qui continue de secouer cet Etat situé entre le Bénin et le Ghana. Devant la presse togolaise, l’homme de Dieu s’est prononcé et a fait des révélations ce mercredi sur les alliances diaboliques qu’ont noué les nombreux présidents qui se sont succédé à la tête de l’Etat togolais.

« Faure Gnassingbé s’appuie sur les forces mystiques, les forces occultes qui possèdent son papa, moi je suis chrétien, évêque et je soutiens tous ceux qui demande le départ de Faure. Il ne doit plus renouveler son mandat » a laissé entendre l’évêque de Lomé, qui précise qu’on doit le laisser finir son mandat en cours. Mais en 2020, plus de Faure à la tête du Togo. On n’a dit oui au diable pour que la durée soit indéterminée et non à Dieu pour l’alternance voulu par le seigneur et la démocratie.

Plus loin l’évêque dit qu’il n’est pas seulement à la bouche et qu’il a appuie ses propos par des travaux spirituels. « J’ai mobilisé un certain nombre de prêtres et nous avons pratiqué l’exorcisme pour libérer le Togo de tous les démons que les dirigeants politiques ont fait venir et qui sont à l’origine de la division du peuple togolais » a poursuivi l’évêque, qui, on le rappelle a fait cette déclaration  à l’occasion de la célébration d’une date mémorable pour l’église catholique (Mémoire de Notre Dame de Lourdes).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.