Photo: Frank Micelotta/Getty Images

Mathew Knowles, le père de la chanteuse américaine Beyonce, a au cours d’une récente interview fait des déclarations qui pourrait surprendre plus d’un. Dans le magazine Ebony, Mathew Knowles s’est replongé dans sa tendre enfance et a fait des confidences son parcours académique et les événements qui ont influencé sa vie. Il a d’ailleurs mis l’accent sur ces faits dans son tout nouveau livre a raconté en détail comment en 1972, dans l’université qu’il fréquentait, le campus noir de l’Université Fisk, le “colorisme” était encré dans les les habitudes des pensionnaires.

A ce propos il confie qu’à l’époque la couleur de la peau était comparé à celle d’un sac à papier de couleur marron et que lorsque la couleur de la peau d’un individu était plus foncé que celle du sac, il n’était pas possible de se faire inscrire dans cette université. Mathew ne s’est pas arrêté là pour les confidences.

Il a également abordé des souvenirs de son enfance avec sa mère. Il souligne sur ce point que sa mère ne voulait pas qu’il ramène à la maison une femme noire à la maison et elle n’avait pas manqué de le lui dire. C’est dans cette ambiance familiale et cette idée que le jeune Mathew Knowles a grandi à l’époque. C’est pour cela qu’il avait une certaine perception de la peau noir et a donc voulu épouser une femme blanche ou toute femme dont le couleur de peau est vraiment proche de la peau blanche.

C’est ce désir qu’il l’a poussé vers Tina, la mère de Beyonce d’avec qui il s’est séparé en 2009 après l’éclatement de l’affaire de la liaison avec l’actrice Alexsandra Wright. Il avoue même qu’au début, il pensait que sa femme Tina était blanche c’est avec le temps qu’il s’est rendu compte qu’en fait elle juste la peau plus clair.

2 Commentaires

  1. Pauvre Mathew Knowles!
    La couleur de la peau ne fait pas de l’homme ou de la femme plus intelligent.
    C’est l’Esprit et le savoir qui font de l’homme intelligent ou de la femme intelligente.
    Il y a aussi le parcours de la vie, qui enrichit le savoir.
    L’Université l’a rendu bredouille, malheureusement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.