Les récentes accusations de l’Organisation des nations unies concernant l’utilisation présumée d’armes chimiques en Syrie refont surface à la faveur de nouvelles révélations de la presse occidentale.

Bachar Al-Assad a-t-il oui ou non utilisé des armes chimiques une nouvelle fois lors du bombardement de la ghouta orientale? C’est à cette question que des experts de l’ONU tentent de répondre depuis plusieurs jours:

D’après une enquête non rendue publique mais partiellement diffusée par la presse européenne, Pyongyang aurait fait fi de l’embargo qui pèse sur la Syrie. Le régime décrié par les Etats-Unis aurait fourni des composants de fabrication d’armes chimiques à la Syrie. Et vraisemblablement, le pays a pu s’en fabriquer et l’utiliser une nouvelle fois d’après les experts.

Les informations sont contenues dans un rapport de près de 200 pages. Il sera officiellement rendu public d’ici quelques semaines. Hormis la livraison des produits prohibés, les experts ont signalé la présence en Syrie d’un haut responsable nord-coréen connu pour ses ventes d’armes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.