Selon l’armée américaine, Moussa Abou Daoud haut responsable de l’organisation Al-Qaïda au Maghreb Islamique aurait été tué dans des raids menés à Oubari. C’est via un communiqué que l’armée américaine a confirmé la mort d’un haut responsable de l’organisation Al-Qaïda au Maghreb Islamique. En effet, un raid aurait été mené à Oubari, dans le sud du pays le 24 mars dernier. Cette attaque aurait ainsi coûté la vie à deux djihadistes, dont Moussa Abou Daoud. Algérien d’origine, l’homme a été placé dès mai 2016 sur la liste des terroristes internationaux activement recherchés par le département d’Etat américain. 

Selon Washington, celui-ci aurait en fait fourni de l’aide logistique, des fonds et de nombreuses armes à Aqmi. Dans les faits, celui-ci était également chargé de l’entraînement des nouvelles recrues dans le but de mener des attaques dans la région. Actif depuis 1992, Abou Daoud serait en outre, le responsable de divers attentats, notamment ceux menés les 4 et 5 février 2013, contre un camp militaire de Khenchela (Algérie) ainsi que celui  de juillet 2013, mené contre une patrouille militaire tunisienne, qui a coûté la vie à neuf personnes.

Ce raid, le second depuis le début de l’année, mais le premier visant particulièrement des djihadistes d’Aqmi, a été mené conjointement avec le gouvernement libyen d’union nationale de Fayez Al-sarraj et réalisé à l’aide d’un drone. Cette technique rapide et efficace permet ainsi à l’armée de quadriller un large terrain assez rapidement et de mener des frappes aériennes soudaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.