Le président américain Donald Trump s’est attaqué à un géant des technologies : Amazon, au motif que ce dernier aurait bénéficié des largesses de l’administration fiscale. Le géant des technologies Amazon a constaté ce mercredi à la bourse de New York une chute de 7,4%, ce qui est sensiblement égale à une somme de plus de 50 milliards de dollars de pertes. Tout ceci est l’œuvre du président Trump qui a indiqué vouloir freiner le groupe dans son pays.

Selon les explications d’une autorité de la maison blanche, il n’existe pas encore de réforme concernant Amazon, mais qu’un examen est en cours sur les options politiques  possibles. L’inquiétude de Trump se justifierait par la perte ou la disparition des petits commerçants.

En dehors des soupçons de Trump sur les répercussions d’Amazon avec de probable perte d’emplois, il y a les largesses fiscales non justifiées dont jouit Amazon. Le fondateur du groupe est responsable d’un média que critique souvent le président Donald Trump.

Les jours de ce géant des technologies s’annoncent très difficiles car le président Trump aurait cherché à savoir s’il n’y a pas des dispositions dans l’arsenal juridique américain, notamment la loi antitrust ou celle sur la concurrence pour justifier cette attaque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.