Après que les données de millions de personnes se soient retrouvées sur le marché, il semblerait que notre vie privée ne le soit plus vraiment. La société britannique d’analyse de données, la Cambridge Analytica, vient en effet d’être accusée d’avoir utilisé des données recueillies illégalement auprès de 50 millions de personnes, afin de favoriser l’élection de Donald Trump. En réponse, Facebook a décidé de suspendre les comptes Facebook d’Aleksandr Kogan, universitaire de Cambridge, et de Christopher Wylie, l’homme par qui le scandale a été révélé. 

En effet, monsieur Kogan est à l’origine d’une application, intitulée « thisisyourdigitallife », application permettant la collecte de data. Transmises au Cambridge Analytica, celles-ci ont ainsi été utilisées à des fins purement politiques. Cependant, l’entreprise assure que ces données ont toutes été effacées après que le board de direction se soit rendu compte qu’elles ont été collectées illégalement. 

En effet, ces données ont été utilisées afin de permettre un ciblage ultraprécis des publicités puisque c’est le profil psychométrique de l’utilisateur qui est utilisé par les publicitaires. Ce profil a en fait été élaboré après qu’un questionnaire eut été rempli par l’utilisateur. Bien entendu, les messages et goûts de la personne ont également été étudiés ! Résultat, ce profil psychométrique se base sur cinq axes principaux, à savoir la névrose (calme ou stresse), l’ouverture (traditionnelle ou libérale), l’extraversion (introvertie ou sortante), l’agréabilité (coopérative ou compétitive) ainsi que la conscience professionnelle (organisée ou flexible).

Effacer son compte, reste la solution la plus efficace.

Là où le bât blesse, est dans les restrictions imposées par Facebook. En effet, le réseau social ne met que de toutes petites barrières à la collecte de données puisque l’usager s’engage à respecter la vie privée via un code d’honneur. Quiconque le transgresse n’a pas à subir de conséquences particulières. Forcément, cela attire et attise puisque les entreprises vivent et survivent grâce à la publicité. N’ayant rien à perdre, mais beaucoup à gagner, cette pratique semble ainsi de plus en plus se développer.Fin de retrouver un semblant de contrôle, il existe cependant quelques techniques.

Cependant, afin d’arrêter l’affichage de publicité Facebook, il est possible d’utiliser l’outil F.B. Purity- même si cela signifie qu’il va falloir autoriser l’accès à vos données par l’application. La seule solution viable reste bien entendu, d’effacer son compte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.