Photo: Sputnik. Alexei Vitvitsky

La récente attaque chimique de Douma continuer de faire jaser. Depuis toujours, les autorités syriennes avaient rejeté les accusations portées sur elles. La Russie de son côté, n’a pas pu décelé des traces d’armes chimiques après un déplacement sur le terrain et avait dénoncé une “fake news”. Après les mises en garde du Président Vladimir Poutine, le Président Macron s’est également prononcé sur ce qui pourrait être la réaction de la France.

Si Macron a assuré qu’il annoncera dans les prochains jours sa décision sur la question, il a tout de même affirmé au détour de la rencontre avec le Prince d’Arabie Saoudite Mohammed ben Salmane Al Saoud ce que la France pourrait faire en réponse à l’attaque chimique de Douma.

Pour Emmanuel Macron, la France pourrait frapper les sites de productions des substances chimiques. Emmanuel Macron a également assuré que les frappes s’ils devaient en avoir ne saurait être orientée contre les alliés du régime de Bachar el-assad.

«En aucun cas les décisions que nous prendrions n’auraient vocation à toucher des alliés du régime ou s’attaquer à qui que ce soit mais bien à s’attaquer aux capacités chimiques détenues par le régime» a-t-il affirmé

Il a profité de l’occasion pour lancer un appel afin que des enquêtes soient menées dans le but de découvrir si des armes chimiques ont vraiment été utilisées.

3 Commentaires

  1. Eh oui ! Un proverbe bien connu dit que celui qui veut tuer son chien l’accuse de rage ! On a encore en mémoire le soit disant flacon d’ anthrax que Powell agitait devant les membres du conseil de Sécurité….du pipi de chat …et on tua Saddam Hussein pour ça .

  2. COMME EN IRAK LES OCCIDENTAUX VEULENT UNE FOIS ENCORE SE CACHER DES FAUSSES ARGUMENTS POUR AGRESSER LE PEUPLE SYRIEN.MAIS MR POUTINE JE COMPTE SUR VOUS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.