Photo : FEDERICO PARRA / AFP

L’annonce des nouvelles sanctions américaines contre le régime vénézuélien n’est pas resté sans réponse. En après les nouvelles sanctions américaines qui vont a coup sur agir sur la vente des actifs du Venezuela, le pouvoir en place à décider de réagir. Ceci, par la manière forte. Nicolas Maduro, le président vénézuélien réélu fraîchement à la tête de son pays avec 68 % des voix lors d’un scrutin fortement critiqué, a réagi à la pression américaine en mettant Todd Robinson, le chargé d’affaires des Etats-Unis, sur la liste des personnes non désirables au Venezuela.

Expulsion d’un haut responsable

Nicolas Maduro ne s’est pas arrêté. Il a également pris des mesures contre Brian Naranjo, le numéro deux de la mission diplomatique qu’il voit comme un espion de la CIA à Caracas.

Il faut noter que les relations diplomatiques entre les deux pays sont très tendues depuis 2010, période au cours de laquelle, les deux pays n’ont plus d’ambassades respectives. Les prochains jours s’annoncent très tendus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.