Hamza Ben Laden, fils d’Oussama Ben Laden semble faire peur à la communauté internationale et à l’Arabie Saoudite, dont il souhaite renverser la monarchie. L’Arabie Saoudite, renversée ? C’est en effet, le souhait d’Hamza Ben Laden, fils de Ben Laden et « héritier d’Al Qaida », qui face aux envies réformatrices du prince héritier Ben Salmane, souhaite intervenir.

Soucieux d’allier hypermodernité économique et sociale aux vieilles traditions saoudiennes, Mohammed Ben Salmane a ainsi engagé une série de réformes visant à faire entrer l’Arabie Saoudite dans une nouvelle ère. Une politique saluée par la communauté internationale et plus principalement l’Occident qui voit en Mohammed Ben Salmane un allié économique au potentiel illimité.

La communauté internationale s’interroge.

Face à de telles transformations, certains voient une envie de « renier » les traditions islamiques. C’est d’ailleurs en ce sens que de nombreuses organisations islamiques extrémistes sont apparues, afin de faire respecter leurs propres visions du Coran. C’est notamment le cas du fils d’Oussama Ben Laden, Hamza Ben Laden qui est aujourd’hui, à la tête de l’organisation d’Al-Qaida.

S’il fait peu parler de lui, celui qui était le fils préféré de l’organisateur des attentats du 11 septembre, serait très écouté en interne et souhaiterait renverser la monarchie saoudienne. Appelant ses compatriotes désireux de se battre à ses côtés à le rejoindre, ce dernier souhaite également libérer le pays de l’influence américaine. Des paroles, un nom et un héritage lourd qui ont forcé les autorités à se méfier. Résultat, services secrets américains et anglais ont décidé de le placer sur la liste des terroristes internationaux les plus recherchés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.