Cela fait déjà plusieurs années que dure la guerre en Syrie. En quelques années, le président russe Vladimir Poutine est devenu le véritable pilier du maintien du régime de Bachar el-Assad en Syrie, malgré les vélléités occidentales de le chasser du pouvoir.

Dans un livre paru récemment, l’ancien président français François Hollande est revenu sur un échange qu’il a eu avec le président russe Vladimir Poutine en 2013 sur le dossier syrien. Pour lui, le président Poutine ne lâchera jamais son allié syrien, tant qu’il n’aura pas l’assurance que les intérêts russes ne seront pas préservés en cas de départ de Bachar du pouvoir.

Une détermination sans pareil

Et pour lui, M. Poutine était tellement déterminé qu’il lui a rafraîchit la mémoire sur les méfaits de la France dans le passé :

« Quand je lui ai parlé (…) de ce que je voyais (on était en 2013 et il n’était pas encore intervenu en Syrie comme il l’a fait plus tard) de ce que faisait le régime de Bachar el-Assad, il a été capable de dire : “Mais vous, vous vous souvenez de la guerre d’Algérie ?” » a déclaré l’ancien président français François Hollande dans une vidéo diffusée dans l’émission française Quotidien

On se rappelle encore des échanges rapportés par la presse française entre le président Poutine et Nicolas Sarkozy, quelque temps après son élection. Un échange depuis démenti par la Russie mais qui montre selon les médias français que le président russe ne se laisse pas faire quand l’intérêt de son pays est en jeu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.