Alors que l’accord sur le nucléaire iranien est menacé par le probable départ du président américain Donald Trump, le président iranien avait décidé de livrer au monde entier les données qu’il dit avoir collecté via ses agences de renseignement. Des informations ressorties de sa présentation, il ressortait un programme secret de l’Iran pour activer l’acquisition de l’arme nucléaire.

L’AIEA n’est pas sur la même longueur d’onde

Très vite, l’Iran a démenti les propos de M. Netanyahou. Le président américain lui a trouvé dans ses révélations une raison de plus pour critiquer l’accord nucléaire iranien. Mais, contre toute attente, l’Agence internationale de l’énergie atomique s’est exprimée au micro de l’AFP, démentant à demi-mot les propos du leader israélien. Le responsable de l’agence a ainsi déclaré n’avoir aucune indication crédible sur des activités de développement nucléaire en Iran.

Une déclaration qui ne devrait pas plaire au premier ministre israélien.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.