Photo: Kprfpenza.ru

A quelques heures du démarrage de la coupe du monde en Russie, une élue a tenu des propos qui ont créé la polémique. C’est sur la radio russe Govorit Moskva que la Députée Tamara Pletneva agée de 70 ans s’est exprimée en des termes qui ont suscité une vague d’indignations et des critiques. En effet, la parlementaire à la tête du comité de la Douma de la Famille, des femmes et des enfants a demandé aux femmes russes de ne pas avoir de relations avec des supporters étrangers au risque de donner naissance à des enfants d’autres races. Des propos fortement critiqués sur les réseaux sociaux.

Celle qui soutient qu’elle n’est pas une “nationaliste” estime que cela éviterait à ces femmes de devenir des mères célibataires et de souffrir puisque à la fin de la compétition mondiale, les étrangers devront rejoindre leurs pays d’origine.

“C’est fatal”

Celle-ci appui son argumentaire sur l’expérience des Jeux olympiques de 1980, à Moscou. Elle rappelle qu’après la période des jeux, beaucoup d’enfants de père étranger sont nés et dans certains cas ils étaient d’une autre race que leur mère. A l’en croire, lorsqu’un enfant et sa mère ne sont pas de la même race “c’est fatal” alors que dans le cas contraire “c’est une chance“. Elle va plus loin en affirmant  que les femmes russes devraient épouser des hommes russes afin de créer une bonne famille et vivre en paix car dit-elle les Russes doivent “donner naissance à (leurs) propres enfants“.

3 Commentaires

  1. “DéputéeTamara Pletneva agée de 70 ans” elle se rend compte qu’elle a laissé passer sa chance et qu’il n’y aura pas de volontaire pour lui défroisser le popotin, alors elle essaie d’en empêcher les petites en leur faisant peur. 🙂  

     

    @Coffi hongue quel commentaire borné et stupide “…femmes  russes sont des putes”

  2. Cette dépitée a sûrement gouté lors des jeux olympiques de 1980 aux ébats d’un  nègre qu’elle  n’a pas réussi à apprivoiser contrairement à ses copines qui ont mis au monde des métis dont le nigérian ODEWEGUE qui a joué en Angleterre. Lors de ces jeux olympiques 80, elle avait 20ans. Et là-bas c’est un âge de totale liberté.

    N.B.  ayant vécu ds ce pays , je puis l’affirmer d’ailleurs . Ce fut le seul et plus simple moyen pour les filles de cette époque de sortir du pays

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.