Paul Marciano, le Cofondateur du groupe de prêt-à-porter Guess a décidé de rendre son tablier. Il n’est plus le Président du conseil d’administration et annonce qu’il se retirera également de son poste de responsable de la création dès le début de l’année prochaine après une période de transition. Acculé par de nombreuses accusations d’agressions sexuelles et de harcèlement, Paul Marciano a décidé de se retirer même s’il conservera tout de même un poste d’administrateur après la transmission d’un rapport au membre du conseil d’administration.

Du côté des plaignantes la nouvelle a été bien accueillie. L’avocate Lisa Bloom qui défend la cause de quatre plaignantes a applaudi la nouvelle même si elle déplore qu’il continue toujours d’être membre du conseil d’administration.

A l’en croire, un homme qui est acculé par des accusations d’agressions sexuels et de harcèlement aussi fiables ne peut pas diriger une entreprise surtout lorsque l’entreprise produit principalement pour les femmes.

Accusations absurdes selon Paul Marciano

Il faut tout de même noter que le rapport porté à la connaissance des membres du conseils d’administration n’a pas pu établir clairement la culpabilité du désormais ex-Président Paul Marciano, mais laisse quand même transparaître par endroit que les versions des plaignantes et de M Paul Marciano semblaient concorder.

Pour rappel, en Février dernier, une mannequin du nom de Kate Upton qui a fait une campagne pour la marque en 2010 avait accusé M Marciano de l’avoir harcelée et de l’avoir forcée à des attouchements à plusieurs reprises. Des accusations balayés du revers de la main par l’interessé qui les a traité de “fausses et absurdes“.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.