Critiqué de toutes parts pour n’avoir pas sélectionné Karim Benzema, le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps reste impertubable. C’est le moins que l’on puisse dire après l’interview accordée à la presse française il y a quelques heures.

Les critiques ne l’ont visiblement pas atteint. Malgré tout ce qui se dit, il reste donc serein. A la question de savoir s’il aurait sélectionné Benzema s’il n’y avait pas eu l’affaire de la sextape, il a été on ne peut plus clair :

 “Si Karim Benzema serait au Mondial sans l’affaire de la sextape ? Elle existe. Elle est passée. Si vous avez pouvoir de revenir en arrière, alors je pourrais vous répondre. Mais malheureusement elle a eu lieu. Avec toutes ses conséquences” a-t-il déclaré.

Quant à ses anciens collègues (Christophe Dugarry et Emmanuel Petit) qui le critiquent par rapport à Benzema il appelle à respecter l’aspect humain de ses prises de décision:

« Ils sont dans les médias, libres à eux de pouvoir dire ce qu’ils pensent. Mais il y a la manière et les mots pour le dire. Et là, il y aurait beaucoup de choses à dire. (…) Je n’ai aucun problème qu’on parle de mes choix de joueurs ou tactiques. L’aspect humain ou autres sujets en revanche, il faudrait mettre un bémol »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.