Accablé depuis plusieurs mois, Facebook a fait des révélations hier qui ne vont pas arranger la situation. Une grosse bourde a été commise le mois dernier par une équipe de la firme américaine créé en 2004  qui travaillait à améliorer le service. Seulement, 14 millions d’utilisateurs en ont fait les frais. En effet, le géant Facebook a déclaré hier avoir rendu visible par défaut les publications de plusieurs utilisateurs pendant 09 jours le mois dernier. Facebook a pris le soin de signaler tout de même que “le bug n’a pas eu de répercussions sur ce que les gens avaient publié précédemment et ils pouvaient toujours choisir l’audience (de publication)

Acculé par des critiques

Cette nouvelle qui ne fait pas l’affaire de Facebook arrive dans un contexte où la firme est critiqué fortement dans le scandale ​Cambridge Analytica. Des données de dizaines de millions d’utilisateurs du réseau social avaient été récupérées par Cambridge Analytica pendant la campagne présidentielles aux Usa.

Plutôt cette semaine, c’était une autre information qui avait agité la toile concernant la firme Huawei supposé être proche du pouvoir chinois. Concernant les révélations faites par Facebook hier, elle a assuré tout de même qu’elle a pu maîtrisé la bourde après 04 jours mais a précisé qu’il lui a fallu cinq jours en plus avant de rendre les messages privés. Elle a invité les utilisateurs à vérifier que tout est rentré dans l’ordre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.