La Nouvelle Tribune

Désertec: chauffer l'europe avec le soleil du sahara

se connecter
se connecter
“Tous les pays qui participent à ce projet, affirme Gerhard Knies, un des responsables de Desertec, ont un problème énergétique et aussi un problème de climat qui les pénalisent lourdement. Et ils se tournent vers une solution. Desertec c’est donc une situation gagnants-gagnants pour tout le monde”.

Ce projet qui coutera pas moins de 400 milliards d'euros sur 40 ans, est toutefois encore à la phase d'étude de faisabilité.
lnt international