La Nouvelle Tribune

Ces vieux migrants piégés en France

se connecter
se connecter
Et quand on lui objecte qu’il bénéficierait au Bénin d’un train de vie bien supérieur, il s’emporte?: « Je ne ­supporte pas l’idée de rentrer au pays pour me payer des boys. Ce que je gagnerais en train de vie, je le perdrais en qualité de vie. Adieu sorties au cinéma et au théâtre?! »
(jeune afrique)