La Nouvelle Tribune

Maladies cardiaques : l’Oms met en garde l’Afrique

se connecter
se connecter

En Afrique, un adulte sur quatre possède des  facteurs de risque d’avoir une maladie cardiaque. C’est un rapport de l’organisation mondiale de la santé (Oms) qui indique qu’un quart des adultes de la moitié des pays africains a au minimum trois facteurs  de risque augmentant la possibilité d’être atteint d’une maladie cardiaque ou encore le diabète voir le cancer.

 Le  taux d’hypertension en Afrique est élevé selon l’Oms  qui s’inquiète de ce constat étant donné que l’Afrique a un taux de consommation d’alcool et de tabac relativement faible par rapport à d’autres parties du monde. Le rapport relève qu’en Afrique, les femmes de plus de 45 ans sont très exposées à la contraction des maladies cardiaques. Il s’agit d’une croix plus lourde à porter pour le continent déjà en proie à l’obésité et la sous-alimentation. Pour ceux qui veulent se mettre à l’abri de ces maladies, il est conseillé d’avoir une bonne alimentation et des exercices réguliers.