Comment est calculé le prix de votre assurance auto ?

Le montant de la prime peut être très variable d'une compagnie d'assurance à une autre, mais toutes se basent sur votre « profil d'assuré » qui doit permettre de prédire les risques encourus, et donc le montant éventuel des remboursements pour l'assureur.

Anacova-Ms : Gilles Bède Agnan reconduit pour un nouveau mandat

Situation géographique

L’endroit où vous résidez constitue l’un des premiers éléments dont tiennent compte les assureurs. Chaque ville se voit attribuer un niveau de risque qui influera sur le tarif final de l’assurance. Il va sans dire que les grandes agglomérations comme Paris ou Lyon sont moins intéressantes à ce niveau qu’un petit village dans la Creuse. Après, s’il n’est pas simple de changer son lieu d’habitation, il y a quand même la possibilité de choisir son assurance auto, heureusement.

Habitudes de conduite

L’autre volet qui va peser sur l’addition concerne vos habitudes de conduite, au sens large. Par exemple, si votre voiture est laissée toutes les nuits stationnée dans la rue, ou bien qu’elle est à l’abri dans un garage verrouillé, votre assureur ne considérera pas le risque d’éventuelles dégradations de la même façon. C’est assez logique. Avoir un garage peut réduire le montant de sa prime de quelques dizaines d’euros.

Un élément qui assez bizarrement n’influe pas vraiment sur le montant de la prime est le kilométrage. Cela ne concerne que les contrats classiques, car avec l’avènement des contrats d’assurance dits « pay as you drive », payez pour ce que vous roulez, le kilométrage devient un facteur déterminant, par définition. Mais c’est une autre histoire.

La puissance de véhicule est par contre bien prise en compte chez la plupart des assureurs. Un véhicule plus puissant constitue un risque accru.

Autre élément qui pèse lourd dans la balance, c’est l’ajout d’un autre conducteur sur le contrat d’assurance, surtout s’il s’agit d’un jeune conducteur. Le montant de la prime peut pratiquement doubler dans un tel cas.

Antécédents

Le dernier volet qui va influer sur les prix, c’est bien entendu vos antécédents. Si vous êtes un conducteur modèle, n’ayant jamais eu d’accident, de suspension ou d’annulation de permis, vous devriez pouvoir bénéficier d’un joli bonus.

A contrario, en cas de sinistre responsable ou de contrat résilié pour non-paiement, votre bonus peut s’envoler et votre prime peut vite grimper de plusieurs centaines d’euros par an.

Globalement, ce qu’il faut retenir, c’est que votre contrat est quelque chose de défini au cas par cas. En ayant connaissance de ces critères, vous pourrez ainsi choisir l’assurance vous correspondant le mieux en termes de couverture et de prix.