D’énormes irrégularités empêchent le décollage de Bénin Télécom infrastructures

D’énormes irrégularités empêchent le décollage de Bénin Télécom infrastructures

Bénin: Les Syndicats de Bénin Télécom s’approprient le code du travail

Du 08 au 30 novembre 2016, le bureau d’analyse et d’investigation (Bai) autrefois auditeur général de l’Etat a fait des audits sur la gestion de Bénin Télécom Infrastructures.

Ce travail a permis de constater des décaissements irréguliers, des détournements des tickets-valeur, des dépenses fantaisistes, bref des faits graves à la limite scandaleux qui bouchent les narines de Bénin Télécom et qui l’empêche de jouer le rôle qui est le sien pour satisfaire les Béninois.

Bénin Télécom infrastructures est l’une de ces structures de l’Etat qui font preuve d’une mauvaise gouvernance qui crève l’œil sous nos cieux. Et pour causes, les audits effectués par le bureau d’analyse et d’investigation (Bai)du 08 au 30 novembre 2016 ont  révélé de nombreuses irrégularités qui font que la société tend vers une déchéance inouïe.

Ces audits font suite aux informations de dénonciation portées par le Syndicat Libre des Travailleurs de Benin Télécoms Infrastructure SA (Syltra-Bt).Au nombre de douze(12) dossiers évoqués par la lettre du 18 Octobre  2016, un autre point est tiré d’un précédent manifeste du Syltra Bt et les auditeurs dans l’exécution de leur tâche  ont ajouté un dernier point à l’ensemble des dossiers. Soit au total quatorze (14) points  étudiés. Se basant sur les pièces à conviction portées à leur attention, sur la base des diligences qu’eux même ont eues à effectuer sur le terrain, les auditeurs ont noté 3 dossiers d’irrégularités non constatées, 6 dossiers d’irrégularités constatées et 5 dossiers d’irrégularité  avec nuance.

Selon les grandes lignes du rapport partiel, on note le paiement irrégulier  de douze milliards (12 000 000 000) comme avance de démarrage du Projet de Développement des Infrastructures des Télécommunications et des Tic (Pditt). Mieux, le partenaire Mgi Telcom ag n’a jamais respecté son cahier de charge, il n’y a jamais eu réception technique provisoire ni définitive des

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 5 mois

    De quoi occuper la Ministre et lui faire lâcher la proie ?

  • Avatar commentaire
    Tchite' 5 mois

    On se plaint tout le temps du vampirisme des societes etrangeres de telecoms (MTN, Moov etc) sur le peuple, mais nous-memes ne faisons pas d’effort internet pour mieux gerer nos societes locales de telecoms afin d’etre une concurrente de taille en face des etrangers qui sont venus rien que pour faire du profit.

    On revient donce a’ :”l’ennemi premier du Beninois c’est donc le Beninois lui-meme. Lorsqu’il prendra conscience de son retard sur le reste du monde, les choses iront mieux et il saura aussi mieux defendre ses interets vis a’ vis des etrangers.

  • Avatar commentaire
    Amaury 5 mois

    Et pourtant le DG est bien assis solidement dans son fauteuil parce que le VP l’a voulu. Ainsi va le pays sous la rupture qu’on nous a vendue.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    Aux poteaux tout ce monde

  • Avatar commentaire
    Biglotchémè 5 mois

    Les entreprises qui sont des fiertés des peuples d’ailleurs, constituent notre honte au Bénin.