Bénin : Patrice Talon échange avec le roi de Nikki

Bénin : Patrice Talon échange avec le roi de Nikki

Patrice Talon : « J’ai entrepris de faire de notre culture une valeur touristique avant de la commercialiser »

L’Iniref à Talon après la visite du Roi de Nikki : la chefferie traditionnelle n’est pas un article touristique

Le chef de l’Etat Patrice Talon a reçu en audience hier 24 avril 2017, le roi de Nikki, sa majesté  Sabi Nayina III. Les deux hommes ont parlé de la Culture, du Tourisme, de la paix, et de l’unité nationale pour le développement.

De son vrai nom Gounou Sidi Zimé Amouda, et Bio Yérima de nom de prince, sa majesté Sabi Nayina III a été désignée roi de Nikki le samedi 2 août 2014, en remplacement de Séro Kora III, décédé la même année. C’est donc ce personnage influant de la tradition dans le septentrion, qui a été reçu hier au palais de la présidence par le chef de l’Etat en personne.

Occasion pour les deux hommes d’échanger autour des sujets préoccupants de la chefferie traditionnelle au Bénin, de la paix, du développement, et des conditions de vie des populations. L’empereur à travers son porte-parole le professeur Léon Bani Bio Bigou qui est aussi prince de la cour royale de Nikki, a remercié le président Patrice Talon pour l’intérêt qu’il accorde à sa personne. Il prie Dieu et les mânes des ancêtres pour que le Chef de l’Etat réussisse son mandat. Le roi demande à tous les Béninois d’œuvrer pour l’unité nationale et la paix, en vue du développement. Sa majesté Sabi Nayina III a saisi l’occasion pour soumettre quelques doléances au chef de l’Etat, à savoir l’élaboration et la mise en œuvre d’un programme spécial de réhabilitation de la cité impériale de Nikki, avec construction d’un nouveau palais royal, le bitumage des axes routiers majeurs qui desservent la localité, un programme spécial de fourniture en eau potable pour atténuer les difficultés des festivaliers de la Gaani, l’amélioration des conditions de vie des Béninois et bien d’autres.

Patrice Talon qui attendait cette occasion il y a longtemps, s’est dit honoré de recevoir sa majesté et sa cour. Le chef de l’Etat s’est réjoui parce que selon lui, Sabi Nayina III incarne le cœur du royaume Baatonu. « J’ai entrepris de faire de notre culture une valeur touristique avant de la commercialiser », informe le président de la République. En réponse aux doléances de son hôte, Talon s’est voulu rassurant. Son bonheur, c’est qu’à la fin de son mandat, chacun ait l’impression que son action a amélioré sa vie. Tout en reconnaissant ce que représente le royaume de Nikki pour le Bénin à travers son histoire et sa richesse culturelle, le président de la République a promis donner le meilleur de lui-même pour satisfaire l’essentiel de ce qui a été demandé, parce qu’il trouve que la résolution de ces doléances, est à la portée du gouvernement. En ce qui concerne les conditions de vie des populations, des efforts seront faits pour trouver des solutions aux difficultés, a aussi rassuré le chef de l’Etat. Le roi et sa suite sont repartis satisfaits des échanges qu’ils ont eus avec le président

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 6 mois

    Le roi de Nikki qui se déplace pour voir cet es.croc de talon , je rêve ou quoi , faux princes bio bigou Léon et autres là que faites vous faire à l’une des rares autorités morales du benin ? Le roi de Nikki peut être considéré comme le moro-naba du Burkina , pardon ne le dévalorisez pas en le déplaçant pour quelques sous ; et puis depuis son avenant au palais de la marina est-ce que cet es.croc de talon s’est déplacé dans le pays profond ?

    • Avatar commentaire
      SEGNI 6 mois

      Tu es devenu fou, Olla Oumar! Ton nom y ressemble bien, le terroriste ecroc de grand chemin Mollar Oumar. Le roi de Nikki est respectable et est allé visité un président respectable. Ce sont des personnalités morales!

      • Avatar commentaire
        aziz 6 mois

        Ollah…a bien raison.

        Talon veut encore mettre en affermage..nos cultures et leurs reprensants..puisque donc..il y a l’odeur du blé..qui s’y dégage

        Vous avez entendu le mot comercialisation..n’est ce pas.

        Quant aux dits porte parole…on confond tout..

        Un titre de docteur honoris causa..de noblesse…pour service rendu..à la cour royale..n’en fait pas..automatiquement…un prince

        Dans ce cas de figure..yayi boni…est aussi prince de nikki

        Et pourtant..le general mama sikka et tant d’autres…de part leur silence…devant les im posteurs..sont en train de piétiner…la tradition

        Pour preuve…que léon..donne le nom de l’un de ces ancetres..à gogounou sory..bakou..qui dispose de l’étrier royale et princier..en leton…qu’on appelle “kémou”..

        Toute personne…qui ne dispose pas…de cet étrier..dans sa lignée..ne peut pas se prétendre…prince..cqfd

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 6 mois

        Segni , un fou qui croit reconnaître un autre fou jusqu’ici insaisissable par les américains .. des deux personnalités, une est immorale parce que grand es.croc devant l’éternel .
        Et puis Aziz t’apporte une belle réplique