Bénin : Méyali Dambaba II, nouveau chef suprême des Haoussas

Bénin : Méyali Dambaba II, nouveau chef suprême des Haoussas

Il devient ainsi Méyali Dambaba II. C’était ce dimanche 08 mai 2017 à Zongo.

Explication CAC 40 bourse – La bourse de Paris expliquée

Dix ans après la disparition de son père, Amadou Tidjani Dambaba a pris la place laissée vacante par El Hadji Mama Dambaba, en qualité de Sériki (chef coutumier Haoussa) de Cotonou et environs. 

Dix ans après la mort de son père Hadji Mama Dambaba, chef coutumier Haoussa (Sériki) de Cotonou et environs, Amadou Tidjani Dambaba prend les rênes du pouvoir et devient chef suprême des Haoussa de la région littorale, sous le nom de Méyali Dambaba II.

Lors de la cérémonie de son intronisation, ce dimanche à Cotonou (Zongo), plusieurs dignitaires de la communauté Haoussa étaient à ses côtés. On pouvait noter la présence sur les lieux du représentant de la communauté nigérienne au Bénin, Malam Raliou, fils d’un grand dignitaire de la ville de Zinder au Niger, des notables de Zongo, du Sériki de Porto-Novo et environs, Hadji Amadou Youssef, d’Ali Racha et Rabiou Moussa. Après avoir reçu les bénédictions de ses pairs, le nouveau chef coutumier des Haoussa de Cotonou et environs, a dévoilé à la face du monde ses priorités.

« Je remercie Dieu qui a éclairé mes frères et qui a fait en sorte que je sois roi… », a-t-il déclaré pour saluer la clairvoyance de ceux qui ont accepté qu’il soit porté au trône de chef suprême des Haoussa de Cotonou et environs. Il n’a pas occulté le soutien de toutes les familles Haoussa qui l’ont accompagnées dans sa démarche.

Cela étant, Sériki Méyali Dambaba entend travailler pour la solidarité au sein de sa communauté, car il entend être chef de tout le monde, sans distinction aucune. « Je serai un chef à la hauteur de la tâche… », a-t-il rassuré. De même, il s’est engagé à œuvrer pour le rayonnement de la communauté Haoussa de Cotonou et environs. Pour finir, il faut rappeler que le premier Sériki a été installé au 18ème siècle à Cotonou

Commentaires

Commentaires du site 0