Leçons des élections en France : La question de l’âge est une aberration au Bénin selon Soglo

Leçons des élections en France : La question de l’âge est une aberration au Bénin selon Soglo

France : Emmanuel Macron critique à nouveau François Hollande

(Interview exclusive de LNT) Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’affrontent dimanche prochain au second tour des élections présidentielles en France.

Si cette élection présente des enjeux aux yeux des Béninois, elle intéresse encore plus, certains qui connaissent bien la France. Des résultats du premier tour à l’issue du second tour, il y a des enseignements qui s’imposent au pays africains. Une fois encore, l’avenir de l’Afrique pourrait être tributaire de la vision du président élu dimanche prochain. Le président Nicéphore Dieudonné Soglo qui a observé de près la politique française depuis plusieurs années, livre dans cette interview, les grandes leçons à tirer de cette élection ainsi que les enjeux qu’elle présente pour l’Afrique.

LNT : Pour vous qui connaissez bien la France, quels sont les enseignements de la victoire de ces deux têtes d’affiches ?

Nicéphore Soglo : En France l’histoire se répète et en voici les principales séquences : 2002, Lionel JOSPIN était le candidat du Parti socialiste contre Jacques CHIRAC le champion de la droite : le Parti gaulliste.

Et coup de tonnerre, c’était le Front national de Jean-Marie Le PEN qui se qualifiait pour le second tour. Et cela sonna le glas de la carrière politique de Lionel JOSPIN.

Nous voilà à présent en 2017 : l’extrême droite à fait peau neuve avec Marine Le PEN dont le discours a habilement gommé toutes les aspérités, toute la xénophobie et le racisme outrancier de son père soldat en Indochine et en Algérie contre les nationalistes et pour qui les fours crématoires ne sont qu’un détail de l’histoire ; et après la victoire de TRUMP et le soutien de POUTINE, le Front National caracolait en tête des sondages. Pendant ce temps, François HOLLANDE, le Président socialiste sortant, plombé par les promesses mirobolantes du candidat « le danger c’est la finance !On fera payer les riches ! Et la baisse du chômage est notre boussole »avait depuis longtemps jeté l’éponge. Et voilà que l’un de ses jeunes collaborateurs, pétri d’audace et de talent, sort du bois. Que pouvait-il contre François FILLON le fier donneur de leçon,champion de la droite catholique renvoyé bien vite à ses contradictions par les révélations du Canard Enchaîné, ou Jean-Luc MELANCHON le flamboyant porte drapeau de la « France insoumise », ou Benoît HAMON le généreux représentant du Parti socialiste abandonné par ses troupes.

Et c’est ainsi que les deux grands partis qui dirigeaient la France, ont coulé sous nos yeux.

Qu’est-ce qui vous a marqué dans cette élection relativement à l’histoire de la France ?

Pour les colonisés que nous sommes,c’est la première fois, à notre connaissance, qu’un candidat en Europe (continent comptable selon Aimé CESAIRE du ‘’plus haut tas de cadavres de l’histoire’’)déclare que la colonisation, tout comme l’esclavage, est un crime contre l’humanité. C’est une véritable catharsis. Mais quel tollé ou désapprobation muette de la part des tenants des deux grands partis.

De GAULLE est, en France, depuis la seconde guerre mondiale un héros et l’incarnation de la Résistance. Il voue à sa patrie un amour passionné. Mais il lui est difficile d’admettre que les habitants des pays sous domination française puissent aimer, eux-aussi, leur pays d’un amour similaire au sien. Et il n’est pas le seul hélas.

En 1941, le Président américain Franklin D. ROOSEVELT, pour répondre à l’appel au secours du premier ministre anglais Winston CHURCHILL et mettre de son côté le peuple américain, proclama solennellement, dans l’article 3 de la fameuse Charte de Atlantique, « Le droit de tous les peuples de choisir la forme de gouvernement sous laquelle ils veulent vivre ». Il sonnait ainsi le glas, à la grande colère de CHURCHILL, de l’empire de la reine Victoria sur lequel le soleil ne se couchait jamais.

Et voilà que le 30 janvier 1944,De GAULLE, avec aplomb et sans rire déclarait que « Les fins de l’œuvre de civilisation accomplis par la France dans les colonies (sic) écartent toute idée d’autonomie, toute possibilité d’évolution hors du bloc français de l’Empire, la constitution même lointaine de self-governements est à écarter » (voir Antoine GLASER, Stephen SMITH Comment la France a perdu l’Afrique, Ed. Calmann-Levy p. 38).Il oubliait comme par hasard qu’il avait dû fuir son pays, envahi et colonisé par les troupes d’Adolph HITLER, et se réfugier en Angleterre pour lancer son fameux appel du 18 juin.Les Français avaient été traumatisés par les six semaines qui ont consommé leur défaite lors de la débâcle de mai-juin 1940.Car personne n’avait imaginé que les armées allemandes pouvaient atteindre les Pyrénées en six semaines, broyant tout sur leur passage. La commotion en fut d’autant plus grande, note le grand historien américain Robert O. PAXTON.La guerre-éclair avait permis à l’armée allemande de capturer un million six cents mille prisonniers de guerre français avant que ne débute le service du travail obligatoire (STO), l’autre nom de l’esclavage, et la déportation des juifs et des résistants vers les sinistres camps de concentration.Le gouvernement de Vichy dût payer vingt millions de marks par jour au titre des frais d’occupation, c’est-à-dire, quatre cent millions de francs au taux de change exorbitant de 21%.Le Reich fit main basse sur les ressources françaises et prit des mesures pour exploiter l’Alsace-Lorraine et encourager le séparatisme breton et flamand.

Or il est évident que« de la colonisation à la civilisation la distance est infinie » comme nous l’enseigne Aimé CESAIRE, le père de la négritude.

Et ceux qui font l’apologie du colonialisme et vitupèrent Adolph HITLER le font donc, selon le grand écrivain, par manque de logique ; et qu’au fond ce qu’ils ne pardonnent pas à HITLER, ce n’est pas le crime en soi, le crime contre l’homme, ce n’est pas l’humiliation de l’homme en soi ; c’est le crime contre l’homme blanc, c’est l’humiliation de l’homme blanc, et d’avoir appliqué à l’Europe des procédés colonialistes dont ne relevaient jusqu’ici, que les arabes d’Algérie, les coolies de l’Inde et les nègres d’Afrique.

Quel est l’enjeu de ce second tour pour les africains, plus précisément pour les béninois ?

C’est l’affaire de la France et de l’Europe. Mais parlons d’abord dela seconde singularité de MACRON : il a moins de quarante ans. Et je veux qu’on enlève au plus vite, de la constitution béninoise, cette aberration qu’est la question de l’âge. Cela n’existe dans aucune constitution au monde. Cette décision a été prise en mon absence du territoire national. J’étais en Amérique, l’hôte du Président BUSH père. On aurait dû logiquement m’attendre et me consulter. MACRON, pour en revenir à lui,a donc moins de quarante ans et mène la course en tête pour être Président de la République Française. A notre époque, c’était Nelson MANDELA, une icône mondiale qui, à plus de 70 ans,a éloigné de l’Afrique du Sud le cauchemar qu’a connu l’Algérie avec l’OAS. Il avait été libéré un mois avant notre Conférence Nationale ; et j’ai eu l’insigne honneur de conduire la délégation de l’OUA qui a assisté à son élection dans une ambiance extraordinaire.De GAULLE n’a-t-il pas joué un rôle similaire à plus de 70 ans en France au moment où son pays traversait en 1958 une très grave crise ? L’histoire de la limitation d’âge est donc une scorie indigne de la Conférence Nationale, indigne de notre pays.Les anciens Présidents,je l’ai dit dans mon discours d’investiture,y ont jouéun rôle majeur. Leur participation active à cette conférence a incontestablement contribué à son succès. Ils lui ont apporté la caution morale dont elle avait le plus grand besoin et qui a manqué aux autres pays. Leur présence au sein du Haut Conseil de la République (HCR) était une garantie supplémentaire du bon déroulement et du processus de démocratisation de nos futures institutions.

Mais pour en revenir une dernière fois à MACRON,l’enjeu pour les Africains et les Béninois que nous sommes c’est larupture définitive avec le colonialisme et la françafrique.

Sa vision impactera-t-elle le développement de l’Afrique et du Bénin ?

C’est à nous de

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 25
  • Avatar commentaire
    Totchénagnon 6 mois

    Quelqu’un peut-il me justifier pourquoi l’âge pour être considéré majeur devant la loi est-il fixé à 18 ans ? N’y a-t-il pas des enfants de 15 ans qui sont plus matures que des hommes de 30 ans ? Est-ce pour cela qu’il faut sauter cette règle pour dire désormais que tout homme est majeur peut importe son âge ?

    Je voudrais nous inviter à la raison. Comparaison n’est pas raison. Si le Bénin a opté pour une limitation d’âge pour la gouvernance du pays, c’est pour bien des raisons et ceci n’est pas sans fondement. Il ne sert à rien de copier pour copier. Sinon, depuis 27 ans de démocratie, sommes-nous fiers de nous mêmes ?

  • Avatar commentaire
    Amaury 6 mois

    Papy SOGLO, quand il y a une limitation d’âge vous en avez bien profité car elle vous a permis de vous débarrasser des anciens. C’est votre tour depuis un moment et ça vous fait mal. Voilà, c’est pourquoi il ne faut pas traiter les vieux de vieux et avoir du dédain pour eux. Avec un peu de chance, chacun de nous y passera.
    Personnellement, je suis d’accord pour le maintien de la limitation de l’âge. C’est un gage de renouvellement de la classe politique. Je suis même pour la limitation pour la députation.

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 6 mois

    Après 80 ans on radote ni plus ni moins. Soglo ne fait pas exception à la règle. Quelle idée d’aller lui poser des questions sur cette élection ? Autant peigner le dos de la girafe !

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 6 mois

    Aziz , soglo souffre et de la maladie d’alzeimer , et du parkissson , un gars du forum à bien fait de lui rappeler que maga , zinsou , ahomadegbe , lui rappelaient en ce temps que la limitation d’âge était inscrite pour les éliminer, et lui soglo n’avait pipé mot ; dites à soglo qu’un vieux de son âge ne doit plus mentir

  • Avatar commentaire

    …. ” Et je veux qu’on enlève au plus vite, de la constitution béninoise, cette aberration qu’est la question de l’âge. Cela n’existe dans aucune constitution au monde. Cette décision a été prise en mon absence du territoire national. J’étais en Amérique, l’hôte du Président BUSH père. On aurait dû logiquement m’attendre et me consulter. “

    • Avatar commentaire

      Désolé! Mon commentaire suit!
      La tres grande modestie de Mr Soglo! Au temps de l affaire Kovacs Mr Chef se la commission n avait pas decouvert la Francafrique!…
      Manipulation, mensinge… juste pour quelques sous dont ils ne profiteront guere! J oubliais… il y a les enfants.. pauvre pays!!!

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON [ Emmanuel MACRON ] 6 mois

    NICEPHORE SOGLO VIEILLI MAL COMME L’A DIT L’EX DEPUTE HOUNTONDJI .
    NICEPHORE SOGLO EST UN GROS IRRESPONSABLE .
    NICEPHORE SOGLO EST UN LA.CHE .
    NICEPHORE SOGLO FAIT DES HALLUCINATIONS .
    NICEPHORE SOGLO EST UN MEN.TEUR PATENTE !
    NICEPHORE SOGLO N’A TOUJOURS PAS DIGERE SA LOURDE, HONTEUSE ET HISTORIQUE DEFAITE FACE AU [K]AMELEON EN 1996 .
    NICEPHORE SOGLO EST UN AMNESIQUE DE 1ERE CLASSE .
    PERSONNE ET PERSONNE S’IL PORTE LA NATIONALITE BENINOISE NE TOUCHERA JAMAIS NOTRE CONSTITUTION POUR EFFACER LA LIMITATION D’AGE .
    DIEU NOUS A SAUVE AVEC CETTE LIMITATION SINON YAYI BONI AVAIT TOUT FAIT AVEC THEODORE HOLO POUR METTRE DANS LA COURSE KOMI KOUTCHE [39 ANS ] EN 2016 .
    SOGLO COMME L’A DIT L’AUTRE PETIT IRRESPONSABLE [AZANNAI ] , SOGLO DISAIS-JE MELANGE , TORCHON DE ROSINE ET SERVIETTE DE LEHADY .
    TRISTE PERSONNAGE !

  • Avatar commentaire

    Le principal interet de la sortie de Papi Soglo , c’est l’appel a un federalisme africain avec monnaie et armee uniques…
    Pour amorcer la pompe le benin devrait se federer avec le nigeria en attendant que le togo fasse de meme avec le ghana…
    Pour le reste les limites d’age forcent le renouvellement de la classe politique – encore que chez nous les nouveaux ne sont moins nuisibles que les anciens… mais imaginez vous, sans cettte limite Amoussou et Houngbedji seraient toujours en train de courir derriere une presidence avec leur entrepises politiques appelees partis comme tremplin…
    Ouf on a au moins echappe a cette scene de la tragi-comedie…

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 6 mois

    Je ne sais quelle éclair de génie a poussé les personnes à l’origine de la Constitution béninoise à y insérer une limite d’âge.

    Elle débarrasse le pays de politiciens qui ont conduit le bénin là où il est et, gâché les chances offertes par la Conférence Nationale.

    C’est une 1ère limite à la capacité de nuisance de l’Exécutif. Dommage que TALON ait laissé passer l’occasion de rentrer dans l’Histoire à jamais (limitation de la durée ou du nombre de mandats, idem pour les Députés), en farcissant le projet de révision avec ses démons autocratiques et surtout la malhonnêteté.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 6 mois

      “et surtout de la malhonnêteté”

    • Avatar commentaire
      sonagnon 6 mois

      La limitation de l’âge est un moyen efficace de renouvellement du personnel politique, et un frein contre l’aventurisme politique de jeunes fougueux.

  • Avatar commentaire
    Tchite' 6 mois

    Voila’ un autre mal Africain et Beninois le “GBEMAN NON DOU/gbeman non kpo” qui se fait ressentir deja’ dans les commentaires.

    Il est temps de s’unir pour la defense de l’interet commun, qui est la commune patrie, car nous n’avons aucune autre patrie ailleurs.

  • Avatar commentaire

    Je pense que il ne dit pas la vérité. Lors du référendum constitutionnel on avait à voter entre le OUI (oui avec limitation d’âge), le OUI MAIS(oui sans la limitation de l’âge) et le NON ( rejet de la constitution). c’est le Premier Ministre Nicéphore SOGLO qui a demandé de voter le OUI FRANC c’est à dire le OUI avec limitation de L’âge. pourquoi aujourd’hui il ne peut pas assumer son choix. et je me rappelle bien dans le temps les feux présidents Hubert MANGA, ZINSOU et AHOMADEGBE disaient que c’était à cause d’eux que la limitation de l’âge avait été insérée dans la constitution et que cela va rattraper leurs auteurs

    • Avatar commentaire
      aziz 6 mois

      En attendant…c’est eux (aho maga apythi et zinsou)…qui sont rattrapés…puisque…quelques metres sous terres

      Ces lascars..nous ont fait du mal,nous ont divisés..et il fallait s’en débarrasser…

    • Avatar commentaire
      sonagnon 6 mois

      Tout à fait!!! Dans son dicours à la nation il a même parlé d’un oui immaculé!!!
      Alors que SOGLO cesse de dire des contres vérités.

      Avec le niveau de compétence de nos acteurs politiques, s’il faut encore accepter des personnes sans maturité, et des séniles à ce poste de responsabilité, le drame dans la gestion de nos affaires publiques sera encore plus grand.

      De nos jours un jeune de moins de 40 ans en Afrique n’a rien à voir un autre de l’Europe, tout comme un homme de plus de 70 ans.
      Nous avons encore du chemin à faire, dans la formation et dans l’éducation des hommes et des femmes chez nous.

  • Avatar commentaire
    Tchite' 6 mois

    Pourquoi attendre un sauveur, liberateur blanc pour delivrer les pays d’Afrique pendant que nous restons la’ les bras croises a’ atteindre le prochain aideur/liberateur? Qui a delivre’ la France et le Royaume Uni des griffes d’Hitler? Eux-memes. Il y a eu bien sur une intervention des usa certes, mais cela n’aura pas ete de grand effet sans leur propres organisation interne.

    Toute solution durable devra venir de l’interieur d’une nation. Car tout solution externe n’est pas et ne sera jamais gratuite. Si nous ne payons pas le prix aujourd’hui, nous (nos enfants) le payeront demain.

    Les deux grandes guerres d’Europe connues sous les noms de guerres mondiales, ont coute’ la vie a’ plus de 50 000 000 de personnes en europe continentale, donc terrible.

    Pour conclure, c’est plus un probleme de mentalite’ et d’ideologie que de cooperation ou d’aide externe.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 6 mois

      “Qui a delivre’ la France et le Royaume Uni des griffes d’Hitler? Eux-memes” C’est une erreur lourde et sans vouloir vexer, totalement faux!

      C’est la fameuse théorie du “à partir de que dalle”, reprise par beaucoup et une courge écervelée ici, à propos du Rwanda.

      Sans les Etats-Unis et leurs méga-moyens, l’Europe de l’Ouest et même l’URSS de STALINE passaient à la casserole.

      ça a été le coup de génie de de GAULLE, comprendre en écoutant CHURCHILL, à moitié américain d’origine, qu’à partir du moment où les américain entraient en guerre, les nazis étaient cuits.

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon 6 mois

        “du moment où les américains entraient en guerre….”

      • Avatar commentaire
        Tchite' 6 mois

        On peut discuter sur le qui et le comment pendant des jours, mais la realite’ c’est qu’ils ont su relever leur tete apres ces moments terribles.

        Qu’attendons pour relever aussi nos tetes, sans toute les copier a’ la lettre, je veux dire betement.

        • Avatar commentaire
          GbetoMagnon 6 mois

          “…ils ont su relever leur tete apres ces moments terribles” Même erreur “Tchite’ “. Il n’y a pas de “à partir de que dalle”. C’est une illusion aujourd’hui entretenue à propos du Rwanda.

          Et ce n’est pas juste pour débattre inutilement, mais il est capital que chacun réalise que le succès des autres, n’est pas dû à des gènes dont seraient privés les noirs; comme je le lis trop souvent ici.

          – L’Europe de l’Ouest (Angleterre, France, Allemagne, Autriche, Italie, Belgique,…) se sont relevées de leurs cendres grâce au Plan MARSHALL (je ne compte même pas les richesses, les produits de 1ère nécessité et le travail forcé des colonies britanniques et françaises).
          – Comme le Japon grâce au Plan Mac ARTHUR et plus tard la Corée après sa guerre contre les communistes du Nord.

          • Avatar commentaire
            Tchite ' 6 mois

            Au moins il y a eu un plan pour les sortir d’affaires. Quel est notre plan à nous? Il y en a qui pensent que l’ Afrique a besoin d’un plan marchal, donc de l’endettement pour mieux vivre aujourd’hui et faire payer les générations futures. Mais, moi je dis non. Ce dont nous avons besoin est la discipline et la bonne organisation. Nous avons tout (soleil, pluie, terres arables, riche en ressources naturelles plus que tous les autres continents du monde et pourtant, nous sommes pauvres et sous éduqués et mal formés et si facilement dupés.

          • Avatar commentaire
            GbetoMagnon 6 mois

            Le Plan MARSHALL a uniquement servi à bloquer la menace communiste (URSS de Staline), comme celui de Mc ARTHUR au Japon puis en Corée du Sud.

            C’est pour cela qu’il n’y aura pas de plan MARSHALL pour l’Afrique: personne n’y menace plus les intérêts occidentaux.

            Tout le monde se souvient par ailleurs que ce qui a été présenté comme une maturité politique des sud-africains de l’apartheid (fin de la ségrégation, libération de MENDELA) a été obtenu après l’accord sur le retrait cubain d’Angola et la chute de l’URSS…
            Pour le reste “Tchite'” on est d’accord, une vision commune sur la sous-région et une mise en ordre de bataille sont nécessaires et pourraient suffire à l’Afrique

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 6 mois

    Ce monsieur ne connaît pas décidément le mot retraite , c’est quel syndrome ça ? L’ivresse du pouvoir ou la rancune tenace pour la déculottée célèbre à lui infligée par kerekou et qu’il met sur la ” françafrique ” ? Et qu’il fiche un peu la paix à aimé Césaire qui n’a pas trop poussé son peuple , les guadeloupéens, vers l’indépendance .
    Bon soglo n’as-tu pas un jardin chez toi à cultiver ?

    • Avatar commentaire
      Tchite' 6 mois

      J’ai aussi ressenti a’ travers les lignes ou’ il parlait de don regres de la limitation d’age dans la constitution, qu’il voudrait encore revenir comme president. C’est pas possible. C’est un fait et il faut qu’il l’accepte.
      Il devrait continuer sa retraitre et digerer sa defaite de 95. Il y a d’autres tetes aussi bien pensantes qui pourraient meme faire mieux que lui.

    • Avatar commentaire
      aziz 6 mois

      Dans plusieurs de mes posts..j’avais affirmé que soglo ..souffre..de narcissisme,d’une infirmité intectuelle et mentale..qu’il est obligé de cacher..en citant à chaque bout de phrase…des noms des grands penseurs..histoire de dire qu’il est cultivé,et que ces gens là..sont à son niveau..

      Si il y a deux hommes…qu’il déteste c’est tévos et houngbedji…dans une moindre mesure..amoussou bruno..

      Durant son règne clanique..et ethnique..il a tout fait pour les faire taire