Relance du Microcrédit à Lokossa: Les femmes bénéficiaires outillées à la bonne gestion des fonds

Relance du Microcrédit à Lokossa: Les femmes bénéficiaires outillées à la bonne gestion des fonds

Les femmes bénéficiaires des microcrédits dans la commune de Lokossa, ont suivi une formation sur la bonne gestion des prêts. C’est à travers une rencontre initiée par la Coopérative des membres unis, béthel action (Comuba), à l’hôtel de ville de Lokossa vendredi dernier.

Bénin : « Le gouvernement n’a jamais demandé aux occupants de ne pas faire leur commerce »

Former les femmes bénéficiaires des microcrédits sur l’importance du remboursement des crédits et les doter des outils nécessaires à une bonne gestion des prêts, telle est la mission de la Coopérative des membres unis béthel action (Comuba), conduite par Ganhouégnon, Chef service exploitation.

Elle a mobilisé à cet effet, plusieurs centaines de femmes à l’hôtel de ville de Lokossa. Ces femmes bénéficiaires étaient venues des arrondissements de Houin, de Ouédémé-Adja et de Lokossa centre pour prendre part à la formation de mise à niveau dans la bonne gestion des crédits.

A l’entame de la séance, les femmes bénéficiaires ont exprimé les difficultés auxquelles elles sont confrontées dans la mise en œuvre de leur micro projets. En sommes on retient que les crédits sont détournés de leurs objectifs pour répondre aux besoins de santé, de nutrition et remboursements de dette antérieurs à l’octroi du prêt.

Pour Thérèse Ganhouégnon, Chef service exploitation de la Coopérative des membres unis bethel action (Comuba), cette rencontre vise à enlever de la conscience des bénéficiaires, l’idée selon la quelle le prêt est l’argent de l’Etat et leur crédit constituerait leur lot du budget national.

« Certaines personnes ont répandu dans l’opinion publique que le prêt est l’argent public et qu’elles ne doivent pas payer ; nous sommes venues leur dire que c’est faux. Un prêt n’est pas un don et doit être remboursé » a indiqué Mme Ganhouégnon.

Elle s’est dite rassurée de l’engagement sans faille des femmes bénéficiaires de ce crédit à rembourser massivement. « Elles ont pris ici publiquement l’engagement de rembourser et nous sommes à leurs côtés pour les aider à remplir leur engagement » a-t-elle souligné.

Dans le département du Mono, environs 25millions de F Cfa seront débloqués dans les touts prochains jours pour les femmes de la Comuba. Au terme de la séance, ces femmes sont reparties dans leurs localités respectives bien  aguerries pour une gestion efficiente et rationnelle du crédit

Commentaires

Commentaires du site 0