Bénin : L’Ong Cdel outille une centaine de femmes dans l’agrobusiness

Bénin : L’Ong Cdel outille une centaine de femmes dans l’agrobusiness

Elles sont au total 105 femmes venues des arrondissements de la commune d’Aplahoué, pour recevoir des mains de leurs formateurs et de son partenaire, des parchemins et une machine agricole de transformation pour la fabrication de purée.

Croix-Rouge Béninoise: Le président Mathias Agoligan expose les grands défis pour 2017

D’un coût global de 1.339.400 francs Cfa, l’Organisation non gouvernementale ‘’Centre de Développement Economique Local ‘’ (CDEL), a pris en charge la formation de 59 femmes en gestion financière, technique de marketing et recherche de marché d’écoulement ; et 46 autres femmes en transformation agro alimentaire de purée de tomate et de piment, du 11 au 20 décembre 2017.

C’est à l’issue de cette école que les bénéficiaires ont été redéployées sur le marché de l’agrobusiness, pour une maitrise du marché local. Au cours de la cérémonie qui a consacré leurs distinctions, le maire de la commune d’Aplahoué Casimir Sossou, a remercié l’Ong CDEL pour son dynamisme et sa maitrise des questions de développement de l’économie locale. Pour M. Sossou, cette formation va permettre à coup sûr de booster l’économie locale, avec ces bénéficiaires qui maitrisent la transformation et la vente de produits agricoles plus compétitifs sur le marché local.

S’adressant aux récipiendaires, la directrice exécutive de l’Ong Cdel, Mme Aline Dato, les a félicité pour avoir pu suivre les techniques de transformations et de conservation de tomate et de piment, avant de les inviter à faire bon usage de leurs connaissances. Et elle n’a pas tari de mots pour vanter la détermination politique du maire Casimir Sossou et ses cadres, qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite du projet. Mme Aline Dato a souligné dans ses mots que l’accompagnement du maire Casimir Sossou au projet de formation des femmes de la commune d’Aplahoué, est une chance pour l’épanouissement de la population de cette commune et des acteurs de son économie locale. Elle n’a pas manqué de retracer les innombrables actions de son institution à l’endroit des jeunes et des femmes des autres communes du département du Couffo, à savoir Dogbo et Djakotomey.

Dans ces communes, 17 jeunes filles ont bénéficié d’une insertion professionnelle à Dogbo, dans le cadre du projet Renforcement des organisations socioprofessionnelles et de promotion de l’emploi des jeunes. Quant à la commune de Djakotomey, c’est un accord de partenariat qui est signé le 23 Août dernier avec la mairie, pour accompagner le développement local. Elle a pour finir invité vivement le maire d’Aplahoué, Casimir Sossou, à passer à la signature du même accord pour la formalisation des actions de l’Ong dans sa commune.

Il faut retenir que c’est à l’issue d’un appel à candidature lancé par la mairie d’Aplahoué pour le renforcement des capacités des organisations féminines agricoles, que l’Ong Cdel a gagné ce projet qui s’est soldé par la sortie officielle de la première vague des femmes formées. La sortie d’une deuxième vague de femmes de la commune désireuse d’entreprendre dans le secteur agroalimentaire, est prévue pour bientôt

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 9 mois

    Belle initiative à poursuivre. Au-delà de ces formations ponctuelles, il y a lieu d’inviter le Préfet du Couffo à se pencher sur le volet économique de ses attributions. Il est attendu du Chef de l’Exécutif, la définition d’un programme cohérent de développement économique et social de ce Département en lien avec le PAG du Gouvernement central. Cette articulation n’est toujours pas perceptible

  • Avatar commentaire

    Bonjour chers lect

    • Avatar commentaire
      Aline ADJIBI DATO Directrice Exécutive de l'ONG CDEL Il y a 9 mois

      Bonjour chers lecteur, je voudrais rectifier un élément important dans l’article rédigé sur l’appui de l’ONG CDEL: centre de développement économique local aux 105 femmes de la commune d’Aplahoueen formation et en équipement de transformation de tomate et de piment. Il ne s’agit nullement d’une réponse a un appel offre passé par la mairie d’Aplahoué, mais plutôt un appui gratuit de l’ONG CDEL que le maire a sollicité pour soutenir les femmes de sa commune.