Bouteflika va-t-il rempiler pour un cinquième mandat ? Ses soutiens eux, l’invitent en tout cas à franchir le pas, au nom de la stabilité et de la sécurité de l’Algérie.Bouteflika va-t-il tenter de briguer un cinquième mandat présidentiel à l’occasion des prochaines élections de 2019 ? En effet, si l’actuel président algérien semble se poser la question, du côté de ses soutiens, la réponse elle, est toute trouvée. D’ailleurs, récemment, c’est le Premier ministre Ahmed Ouyahia, suspecté de vouloir tenter sa chance, qui a invité le chef d’État à sauter sur l’occasion.

Un président qui prend son temps

Toujours selon lui, ce choix s’apparente à un choix tout à fait logique et respectable puisqu’il permettrait d’assurer la sécurité et la stabilité de l’Algérie. Il faut dire que le président algérien est en place depuis 1999 déjà bien qu’il ait décidé de se mettre quelque peu en retrait depuis un accident vasculaire survenu en 2013.

En plus de l’actuel Premier ministre, le FLN (Front de libération nationale) et l’UGTA (l’Union générale des travailleurs algériens) ont pressé l’homme politique à se représenter. Des demandes et gestes de sympathie qui, pour le moment, n’ont pas encore donné suite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire