En France, le jeune lycéen sévèrement réprimandé par le président Emmanuel Macron ne va pas bien selon une journaliste française qui l’a rencontré récemment. Pour rappel, le jeune s’est fait recadrer par le président français parce qu’il l’avait toisé de manière irrespectueuse (lire ici). Rencontré par la journaliste Camille Crosnie qui voulait s’enquérir de son état, le jeune a exprimé son désarroi face à sa nouvelle popularité désastreuse.

« Je viens de voir le jeune garçon à son collège et il est bien mal car tout le monde se moque de lui, II vient de rentrer chez lui, ne veut parler à personne, il a même peur que ça lui porte préjudice pour le lycée. D’autres élèves viennent de passer devant chez lui en rigolant et en regardant à nouveau la vidéo sur internet (ils ne parlent que de ça depuis hier). Lui a l’air totalement dépassé et déprimé, il s’est enfermé… Il a l’air de vivre un cauchemar » a déclaré la journaliste sur twitter.

15 Commentaires

  1. Et Macron quand il parlait de manière osée au président burkinabais pourquoi personne ne l’a recradré? ou bien le président burnabais n’en est pas un?

  2. Normal que le Président le recadre de manière dur ou pas…maintenant, même si le petit est déprimé, il comprendra qu’on doit éviter de blaguer sans mesure, ses camarades qui se moque de lui ont ils au moins compris???

  3. Mais bien sur que M. MACRON a bien fait de recadrer ce jeune. Il y a un minimum de respect à avoir. Même si l’on ne respecte pas l’homme, on se doit de respecter la fonction. N’oublions pas que plus de 50% des français l’ont élu !!!

  4. L’intervention du président Macron à propos de “Salut Manu” est complètement disproportionnée. Le président a cru à  tort qu’il a été humilié. Mais sa réponse au jeune homme est autant plus humiliante que dégradante. Je demande en guise de réparation, que le président de la république présente des excuses au jeune homme.

     

    • Nous n’avons pas la même notion du respect, et je pense que vous êtes autant plus mal poli que ce petit qui a voulu jouer l’amical avec son président…

      je me demande si vos enfants sont bien éduqués car votre commentaire laisse croire que vous faites un piètre parent d’eleves.

      le mieux serait de vous taire et de laisser le président tranquille. Vous êtes ridicule franchement ridicule j’ai honte pour vous.

      • Faudrait peut être revoir la vidéo de plus près, car voir votre commentaire Lilot, on dirait que vous vivez dans un monde totalement différent du notre.

        Le jeune a effectivement manquer de respect au président, mais on va bien qu’il n’a pas effectuer cela délibérément et ne penser pas à mal, il s’excuse de suite. Si le jeune aurait effectivement manquer volontairement de respect et serait mal éduquer, cela aurait était totalement différent. Cela aurait était drôle a voir d’une certaine façon, de voir macron recadrer un jeune avec réellement aucune éducation le jeune dans se cas il ne s’aurait pas rester passif a s’excuser.

        • il s’excuse par honte! Et cela prouve qu’il l’a fait délibérément pour jouer l’amical. « Je deconnais ça va Manu » d’apres vous c’est respectueux ce réflexe de pseudonyme chez un adulte qui n’est pas son pote ou meme son père?…

          moi je suis heureux qu’il ait compris c’est quoi un président. Minimum de respect oblige. Les adultes osent pas et lui veut jouer au courageux.

          Le manque de respect commence par de petit détail… merci

  5. Que cela lui sert de leçon et aussi aux jeunes mal-apris comme lui. Voilà un cas qui nous démontre qu’il est bien d’être respectueux ; on se sauve bien des ennuis en étant respectueux et bienséant en tant d’adolescent. Que son cas serve de leçon à tout !

    • Tout à fait d’accord, ils n’ont pas le même âge et sa fonction impose le respect.  les parentservices doivent revoir leur mode d’éducation

       

       

  6. Lors d’un bain de foule au Niger quelqu’un avait lâché ”salut Jacques”. Chirac a aimé et s’est dirigé vers le jeune homme pour lui serrer la main et échanger quelques mots.

    Macron n’a pas d’enfants alors il ne sait pas ce que c’est

  7. Le Président avait clairement raison de recadrer le jeune, mais il y est allé trop fort à mon goût (tout est question de juste milieu), sachant que c’était devant caméras: en effet, la durée de la réprimande verbale était longue et témoignait plus de l’amour-propre blessé du président que de son envie d’éduquer.

    Il y a une décennie, ça aurait passé inaperçu. Mais à l’heure des réseaux sociaux, il faut faire gaffe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom