Djibril Débourou sur la levée de l’immunité des députés au Bénin : « Ce qui s’est passé hier est inédit »

Djibril Débourou sur la levée de l’immunité des députés au Bénin : « Ce qui s’est passé hier est inédit »

L’historien Djibril Débourou s’est prononcé sur la levée de l’immunité des députés Valentin Djènontin, Idrissou Bako et Mohamed Atao Hinnouho. C’est d

Bénin : Affo Obo Ahmed Tidjani membre du groupe parlementaire d’Issa Salifou

L’historien Djibril Débourou s’est prononcé sur la levée de l’immunité des députés Valentin Djènontin, Idrissou Bako et Mohamed Atao Hinnouho. C’est dans un entretien accordé à la radio nationale.

« Ce qui s’est passé hier est inédit » a lâché d’entrée l’ancien député à l’Assemblée nationale. A l’en croire, aucun député n’a vu son immunité être levée depuis 1991, année des premières élections présidentielles de l’ère du renouveau démocratique. « Pendant que Kérékou était au pouvoir, ce qu’on a appelé  Kérékou 1, il y a eu une demande de levée d’immunité du député Somassè et finalement,  le vote n’est pas intervenu. Plus tard sous Yayi Boni, il y a eu une  demande de levée d’immunité de Célestine Adjanohoun » ce qui n’a également pas abouti selon l’historien.

Pour rappel Djibril Mama Debourou a été député de la 6ième législature de l’Assemblée nationale.

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire

    il faut que ça commence de quelque part. Ce n’est pas parce qu’on ne l’a jamais fait, qu’on ne le fera jamais. Cherchons la conscience future.

  • Avatar commentaire
    olouli Il y a 5 mois

    Que la lutte continue.

  • Avatar commentaire

    hw are you doing today nw my friend

  • Avatar commentaire

    Normal
    0

    false
    false
    false

    EN-US
    X-NONE
    X-NONE

    /* Style Definitions */
    table.MsoNormalTable
    {mso-style-name:”Table Normal”;
    mso-tstyle-rowband-size:0;
    mso-tstyle-colband-size:0;
    mso-style-noshow:yes;
    mso-style-priority:99;
    mso-style-parent:””;
    mso-padding-alt:0in 5.4pt 0in 5.4pt;
    mso-para-margin-top:0in;
    mso-para-margin-right:0in;
    mso-para-margin-bottom:10.0pt;
    mso-para-margin-left:0in;
    line-height:115%;
    mso-pagination:widow-orphan;
    font-size:11.0pt;
    font-family:”Calibri”,sans-serif;
    mso-ascii-font-family:Calibri;
    mso-ascii-theme-font:minor-latin;
    mso-hansi-font-family:Calibri;
    mso-hansi-theme-font:minor-latin;
    mso-bidi-font-family:”Times New Roman”;
    mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

    Ce pugiliste Debourou devrait être le premier pour qui l’immunité aurait été levée pour violence tant qu’il confondait l’assemblée nationale à un ring de boxe. La non punition de crimes antérieurs ne saurait faire jurisprudence pour laisser passer les crimes ultérieurs. Je ne dis pas nécessairement qu’il y ait crime commis ici, mais laissons le temps au juge de faire son travail. Cependant la richesse spontanée des gens sans « entreprise » autre que des postes de responsabilité me laisse perplexe….

  • Avatar commentaire

    De ce point de vue….suite à mon post précédent….

    Dis je..celà n’a pas de sens,ni de logique..quand par revers du destin..ces memes personnes hier au sommet…de la hiérachie..se retrouvent en difficulté….nos nous mettons…à prendre position..

    Je dis..

    En quoi..moi je vais m’empecher de dormir…parce que la situation de quelqu’un a changé…surtout que je n’ai pas été associé à jouir de sa situation entérieure.

    Dans le cas d’espèce de ce qui se passe ici au benin avec talon…c’est le mélange de genre,la confusion des roles et des charges…la ruse,la rage et un systeme judiciaire totalement viscié….de réglement de compte…

    talon et les rupturiens…sont entrain…de mettre…leurs victimes..dans des postures de marthyrs…donc de futurs hommes forts du pays….

    Bonjour le retour de baton…….

  • Avatar commentaire

    mettons..les choses au clair..

    1..nul n’est tenu par la const ,ni par la loi..de s’engager en politique…puisque d’autres activités existent si on veut servir son pays..

    2 nul n’est tenu, d’accepter une nomination pour diriger une structure d’état..

    Comme on pari…il y a des gens qui ont bien reussi..dans ce domaine…depuis 1960…et d’autres hélas ont échoué..

    La gloire,les honneurs,les privilèges,les statuts sociaux..sont les buts visés..par ces engagements…et notre pays en connait bien de monde…qui ne se plaignent pas aujourdhui pour avoir assuré avenir à leurs enfants

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 5 mois

    ” inédit ” en quel sens ? Debourou , ou l’article me laisse sur ma faim . Pour nous ce qui se passe à l’assemblée est scandaleux , honteux , énervant ; sont-ils des hommes ceux qui ont répondus aux injonctions de talon à travers ces magistrats godillots , aux ordres du chef de la pègre qui est talon ? Comment ont-ils été payés pour cette basse , vile , rageante manœuvre ? Ils vont tous le payer , et chèrement le payer , et ceci , one by one

  • Avatar commentaire
    rodrigue Il y a 5 mois

    Que chacun joue son rôle.

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 5 mois

    C’est inédit dans quels sens? Moi je dis enfin !!!! Fini ce pays de cocagne, appauvri par une corruption inégalée et dont les vautours se servent à leur guise….. C’est quand incroyable ce pays où on demande aux prédateurs de venir s’expliquer devant la justice…..et c’est la levée des boucliers….. Un jour viendra où, en lieu et place d’une explication civilisée devant la justice, ce sera un Rawlings qui réglera son compte aux prédateurs un beau matin, les poteaux, ils seront  attachés aux cocotiers.. de la plage…et fusillés sans procès

  • Avatar commentaire
    Brice DJOSSOU Il y a 5 mois

    Que Dieu nous prête vie pour que nous voyons les choses et leur contraire !!!

  • Avatar commentaire

    Je suis pas trop daccord avec la methode talon mais c est pas une raison. D ailleurs je suis trop content de ce qui se passe. Quand la roue va tourner un jour surement le champ sera Libre.  Peu sont sont ceux qui savent comment talon et un petit groupe devorent ce petit pays.

    • Avatar commentaire

      Il faut dire ce que vous savez et non ce que les autres disent. Cela s’appelle la malhonnêteté intellectuelle.