A la Fédération Béninoise de Football (FBF), c’est le branle-bas après le vol de matériels sportifs appartenant aux écureuils du Bénin. Le procureur de la république près le tribunal de Porto-Novo a déjà écouté puis  jeté en prison un gardien de la FBF après plusieurs jours de garde à vue. Son compagnon d’infortune en l’occurrence l’agent de liaison de la fédération a été relâché après son audition  par le procureur de la République.

Cette affaire de vol de maillots et de shirts appartenant aux écureuils n’épargne pas les hauts responsables du football béninois. L’un d’eux aurait reçu une convocation du parquet selon des sources proches du dossier.

Il est attendu le 10 septembre prochain au tribunal de première instance de Porto-Novo pour répondre à certaines déclarations du gardien qui l’indexait clairement. Son audition devrait contribuer à faire la lumière sur cette affaire de vol d’équipements sportifs de la sélection nationale.

2 Commentaires

  1. Un coup de l’intérieur. Les complices font partie de l’Equipe nationale. Et avec cette sale mentalité, vous voudriez voir votre équipe participer aux jeux nationaux et internationaux? mon oeil, ça n’arrivera pas.

  2. Hahaha qu’est ce qu’il va en faire ? Devenir écureuil gardien hahaha MDR. hey pauvreté et facilité quand vous nous manipulez…

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom