La Nouvelle Tribune

Financement libyen : Saïf al Islam accuse Sarkozy dans une lettre à la justice francaise

Nicolas Sarkozy a bien pris de l’argent à Mouammar Khadafi quand il était candidat à la présidentielle de 2007.C’est Saïf al-Islam Kadhafi, le fils du guide libyen qui l’affirme dans un texte adressé aux juges français pendant l’été.

Dans ce texte qu’il a fait transiter par son cabinet d’avocats britanniques, le deuxième fils de Mouammar Kadhafi explique que son père a vraiment soutenu financièrement Nicolas Sarkozy pendant la campagne électorale de 2007. Pour  Saïf Al-Islam ce soutien financier était de 2, 5 millions d’euros. La somme aurait été remise à Claude Guéant. « M Sarkozy a dépêché un représentant, Claude Guéant, afin de recevoir l’argent » affirme le fils du guide libyen. Claude Guéant aurait donc reçu la somme des mains de l’ancien directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi Bechir Saley.

Le fils de Kadhafi  raconte que la valise qui contenait l’argent avait du mal à se fermer. Claude Guéant serait donc monter sur celle-ci en « appuyant avec ses pieds pour la fermer ».Il est ensuite  reparti en France avec la valise .  Saïf Al-Islam fait également savoir que Sarkozy a encore réclamé deux millions d’euros en plus de ce qu’il avait reçu du guide libyen. Ces fonds devraient permettre d’innocenter Abdallah Senoussi condamné à la prison à vie en France pour son rôle dans l’attentat du DC10 d’UTA au Niger en 1989. Ce drame avait fait 170 morts.

Dans sa lettre rédigée en arabe et à la main, le fils du guide libyen parle aussi d’Alexandre Djouhri . Pour lui, l’homme d’affaires aurait menacé de mort l’ancien directeur de cabinet du guide libyen si ce dernier révélait que Sarkozy avait reçu de l’argent de Kadhafi.