Europe : la « sanction » de Google après l’amende record de l’UE

Europe : la « sanction » de Google après l’amende record de l’UE

Suite à la sanction infligée par l'UE à son encontre, Google a décidé de réagir. Résultat, le géant américain a décidé de faire payer les fabricants de smartphones afin d'être en mesure d'utiliser son système d'exploitation.

Affaire Bobi Wine : l’Ouganda s’en prend à l’Union européenne

Au mois de juillet dernier, l’Union européenne décidait d’infliger à Google une amende record de 4,3 milliards d’euros, afin de forcer la société américaine et sa filiale, Alphabet, à se conformer aux règles et au droit européen. En effet, le géant de la Tech a été reconnu coupable d’abus de position dominante via son système d’exploitation “Android”.

Google, obligé de revoir sa stratégie téléphonie en Europe

Une décision qui n’a pas été bien accueillie par la firme américaine qui a donc décidé de s’octroyer un droit de réponse. Dans les faits, Google va désormais faire payer aux fabricants européens de smartphones, des frais de licence et d’exploitation afin de pouvoir être en mesure d’installer l’application « Google Play », sur leurs téléphones. Cela permettra ainsi de faire en sorte que les constructeurs puissent utiliser d’autres systèmes d’exploitation, car avant cela, Google était gratuit pour tout le monde – du moins, pour les fabricants de téléphones.

Résultat, au lieu de payer n’importe quel système d’exploitation, les entreprises et fabricants de smartphones se tournaient vers une version gratuite… Une décision qui permettra à Google de rentrer dans les clous, mais qui s’apparente également à un pic adressé à l’Union européenne.  Cette nouvelle mesure, uniquement adressée à l’encontre de l’Espace économique européenne (qui comprend les 28 pays de l’UE ainsi que l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège) entrera en vigueur dès le 29 octobre prochain. Celle-ci ne concernera que les nouveaux smartphones et les nouvelles tablettes vendus dans l’EEE à partir de cette même date. 

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    La véritable menace que constitue les Google et autres est celle la et non les I** racontées par des ministres soucieux de faire taire les opinions En nous parlant d’OTT et de contournement alors que nous produisons pas de contenu générant un nombre important de clicks.
    Avec Android et Google Search, Alphabet contrôle en effet plus de 50% du marché des services de communication.
    Cet oligopole est malsain pour la compétition et supprimer la gratuité d’Android va redonner la possibilité à des OS nouveaux et innovants d’exister encore que le mal est fait et il va être difficile de percer face au duopole iOS ,android…
    Dans cette bagarre nous africains jouons les spectateurs et nos ministres ne pensent à rien sinon taxer les MO
    On est tout content d’acheter des dmartphones avec Android gratuit et d’enrichir les samsung et cie