La première adjointe au maire de la commune de Kalalé a été désignée pour assurer l’intérim de l’autorité communale déchue par une décision de la Cour suprême. Khadidjatou Djegga Demmon prend donc les rênes de cette collectivité locale du Borgou.Déchu de son poste par une décision de la Cour suprême, le maire de Kalalé, Orou Sé Guéné a cédé sa place à Khadidjatou Djegga Demmon sa première adjointe. Le nouveau maire par intérim a pris fonction hier vendredi 11 janvier 2018. Elle gardera son poste jusqu’à l’élection d’un nouveau maire le 22 janvier prochain. L’ex édile de la commune de Kalalé  est en très mauvaise posture actuellement. Orou Sé Guéné ne perd pas seulement son fauteuil de maire. La décision de la Cour suprême en date du 26 décembre 2018 lui enlève son titre de conseiller communal. Il ne peut même plus se présenter à une élection en République du Bénin selon certaines sources dignes de foi.

Loading...

“Je vais attaquer cette décision”

C’est un coup dur pour cet ancien député qui dit vouloir contester ce jugement de la Cour suprême.«Je ne  suis pas encore  informé officiellement… Si c’est vérifié  je  vais  attaquer cette décision. C’est vrai  que la décision de la Cour est sans recours mais dans ce cas, la décision de la Cour est  attaquable» avait déclaré le maire au  micro de  la radio Urban FM  de Parakou . Son  entreprise sera  difficile puisque cette haute juridiction statue en dernier recours.

Pour rappel, Orou Sé Guéné avait été élu maire de Kalalé alors qu’il était en prison  pour outrage à magistrat. C’est d’ailleurs ce que dénonce la  plainte déposée contre lui à la Cour suprême.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom